Comment éviter la procrastination

Comment éviter la procrastination

Comment éviter la procrastination

Dans cet article, vous découvrirez des conseils efficaces pour éviter la procrastination même avant qu’elle ne se présente.

Si vous procrastinez déjà et que vous souhaitez des conseils pour arrêter de procrastiner, je vous conseille les articles 10 conseils hors du commun pour arrêter de procrastiner et 11 conseils pour lutter contre la procrastination au travail et à la maison.

Cet article se focalise sur les stratégies vous permettant d’agir en amont pour empêcher que la procrastination se présente et s’installe de façon permanente dans votre quotidien.

Voici brièvement mes 6 conseils pour éviter la procrastination :

1 – Focalisez-vous sur les tâches à plus haut risque de procrastination

2 – Identifiez les facteurs précurseurs de votre procrastination

3 – Définissez les conséquences de votre procrastination

4 – Facilitez la mise en œuvre du comportement souhaité

5 – Améliorez votre style de vie

6 – Côtoyez des personnes productives

Découvrez maintenant mon premier conseil.

1 – Focalisez-vous sur les tâches à plus haut risque de procrastination

Vous ne procrastinez pas pour toutes les tâches mais vous le faites pour un ensemble de tâches précises.

Un moyen efficace d’éviter la procrastination consiste à rédiger une liste de ces activités et de créer une procédure à suivre.

Si vous ne le faites pas, vous deviendrez victime de la procrastination.

Comme pour toute autre habitude, elle opère de façon automatique et devient un comportement très probable par la répétition.

En établissant une nouvelle option comportementale précise et facile à suivre, vous créerez une nouvelle alternative pour contourner la procrastination.

2 – Identifiez les facteurs précurseurs de votre procrastination

Maintenant que vous avez rédigé une liste des tâches que vous risquez de remettre au lendemain, il est important de comprendre ce qu’il se passe avant que la procrastination s’installe.

Voici une liste de facteurs pouvant vous pousser à la procrastination :

  • votre dialogue interne et plus précisément le sens que vous donnez aux situations
  • le comportement des autres : supérieurs hiérarchiques, collègues, amis, conjoint, etc.
  • un moment précis de la journée pendant lequel vous avez un faible niveau d’énergie
  • vos croyances concernant votre habileté à effectuer une tâche donnée
  • l’aversion envers une tâche peu agréable pour vous
  • l’envie de faire les choses parfaitement et en même temps la peur du jugement des autres

Après avoir identifié les facteurs avant-coureurs de votre procrastination, trouvez à l’avance une solution pour éviter de retomber dans le piège.

Si par exemple vous pensez ne pas être suffisamment capable d’effectuer une tâche, pensez à tout ce que vous pouvez faire pour devenir plus compétent ou pour la déléguer à une autre personne si cela est possible.

Si votre dialogue interne n’est pas bienveillant, alors essayez de modifier les mots que vous utilisez et remarquez comment vous vous sentez maintenant et comment cela impacte positivement votre comportement.

Comme pour les conseils précédents, l’important est de disposer d’une ou plusieurs alternatives à la procrastination.

3 – Définissez les conséquences de votre procrastination

Comme nous l’avons vu dans les articles précédents sur ce sujet, la procrastination peut avoir des conséquences extrêmement négatives sur la santé physique et mentale.

En outre, la procrastination peut également avoir des conséquences réelles sur votre vie professionnelle et sociale.

Un moyen particulièrement efficace d’éviter la procrastination consiste à lister l’impact réel de votre comportement dans l’ensemble de votre vie, puis à dramatiser cette situation afin de renforcer votre motivation à prévenir la procrastination au travail et dans votre vie privée.

Voici quelques suggestions pouvant vous aider à identifier les conséquences réelles de votre procrastination.

Imaginons que vous procrastiniez trop dans la réalisation d’une tâche professionnelle. Par exemple, votre responsable vous demande de terminer le travail pour lequel vous ne vous sentez pas compétent et que vous n’avez pas le courage de lui demander de l’aide et au lieu de lui expliquer la situation, vous procrastinez encore et encore.

Quelles seraient les conséquences de votre procrastination ?

Par exemple,

  • Être convoqué dans le bureau de votre responsable
  • Recevoir un avertissement
  • Vous faire licencier
  • Vider votre compte bancaire
  • Devenir sans domicile fixe

Si vous focaliser sur les conséquences de cette procrastination pour vous-même ne suffit pas pour vous motiver, vous pouvez réaliser ce même exercice en l’appliquant à une ou plusieurs personnes importantes pour vous.

4 – Facilitez la mise en œuvre du comportement souhaité

Dans les articles précédents, je vous ai parlé de l’importance de tout ce que vous pouvez faire à l’avance pour faciliter la mise en œuvre de votre changement.

Un moyen efficace d’éviter la procrastination consiste à rendre plus simple la réalisation du comportement visé.

Pour y arriver, vous pouvez utiliser le pouvoir des facteurs contextuels, à savoir, des comportements, des objets ou tout autre élément vous aidant à agir comme vous le souhaitez.

Je vous invite à rédiger une liste de facteurs vous mettant dans un état mental idéal pour respecter vos engagements.

Il peut s’agir d’un objet posé sur votre bureau et vous rappelant ce qui vous motive à travailler si dur jour après jour. Cela peut être une musique vous mettant de bonne humeur et impactant positivement votre mental.

Le but est de tester l’efficacité de différents éléments vous facilitant la vie et vous permettant en même temps de remplacer des habitudes improductives par des comportements améliorant la qualité globale de votre vie.

5 – Améliorez votre style de vie

Dans certains cas, la procrastination peut dépendre de votre style de vie. Par exemple, nous avons vu dans les articles sur le même sujet, que les personnes qui ont un sommeil de mauvaise qualité ou qui ne dorment pas suffisamment sont plus enclins à procrastiner.

Si vous êtes fatigué, vous avez moins d’énergies physique et mentale et moins de concentration pour mener à bien vos tâches et cela d’autant plus que la tâche est complexe.

Si vous êtes concerné par cette situation, il est donc essentiel de corriger ce comportement et vaincre la procrastination du sommeil pour retrouver un sommeil réparateur.

Votre alimentation joue aussi un rôle dans votre comportement. Pour cela, il est important de privilégier des aliments vous permettant de garder un niveau d’énergie optimal tout au cours de la journée.

6 – Côtoyez des personnes productives

La procrastination est avant tout le résultat d’un choix individuel. Mais dans certains cas, vous pouvez procrastiner à cause des autres.

Qu’il s’agisse de votre vie professionnelle ou de votre vie privée, vous pouvez être exposé à la procrastination à cause de la mauvaise influence que certaines personnes peuvent exercer sur vous.

Le plus important est de prendre conscience que dans ce cas, vous procrastinez par simple imitation d’un comportement improductif et socialement partagé devenu une norme.

Maintenant que vous le savez, trouvez des alternatives plus productives pour passer à l’action et éviter la procrastination.

Si vous en avez la possibilité, essayez d’éloigner de votre vie les personnes contribuant à votre procrastination et profitez de l’influence bénéfique d’individus hautement productifs.

De cette façon, non seulement vous éviterez la procrastination mais en plus, vous deviendrez plus efficace et épanoui autant dans votre vie professionnelle que dans votre vie privée.

Conclusion sur comment éviter la procrastination

Dans cet article, je vous ai présenté 6 conseils pour éviter que la procrastination s’installe dans votre vie professionnelle et personnelle. Comme vous l’avez surement compris, avoir une attitude proactive envers la procrastination est le secret pour l’éloigner de votre vie.

Pour en savoir plus sur comment vaincre la procrastination, écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact pour profiter de l’expertise d’un coach en gestion du temps.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]
Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0