Comment fidéliser ses salariés autrement que par l’argent

Comment fidéliser ses salariés

Comment fidéliser ses salariés : les motiver pour réduire le taux d’absentéisme et le turnover en entreprise

Comment fidéliser ses salariés ?

Réduire le taux d’absentéisme et le turnover est essentiel pour les entreprises. De nombreux articles ont été écrits à ce sujet mais cet article se différencie des autres en proposant de nouvelles approches.

Arrêtez de fonder vos actions de recrutement exclusivement sur les tests de personnalité et le CV du candidat

En tant que directeur des ressources humaines, vous pouvez prévenir le taux d’absentéisme et le turnover en amont. Vous fier davantage aux tests de personnalité et des informations du CV peut limiter votre capacité de jugement. Vous connaissez très bien les conséquences de ce choix pour l’entreprise !

Vous pouvez commencer à résoudre ce problème maintenant en proposant des périodes d’essai très courtes pour tester de façon concrète et plus efficace les compétences des candidats. De cette façon, vous réduirez les frais pour l’entreprise tout en améliorant la qualité du recrutement.

Apprenez à écouter les besoins et les conseils de vos collaborateurs

Vous savez très bien que les questionnaires proposés à tous les salariés ne sont pas efficaces et augmentent le manque de confiance dans l’entreprise car ils sont considérés comme des instruments de contrôle de la direction. Pourquoi alors faut-il encore les soumettre aux salariés ?

Vous avez besoin d’offrir à vos salariés autant de canaux que d’interlocuteurs différents pour qu’ils expriment leurs ressentis et conseils. Votre objectif est de découvrir les motivations intrinsèques de vos collaborateurs pour vraiment les fidéliser. Pour faire cela, traitez vos collaborateurs comme vous traiterez vos meilleurs clients. Comment y arriver ?

Apprenez à écouter leurs besoins au quotidien et notamment lors de l’entretien de retour au travail. Formez les managers pour qu’ils soient en mesure de comprendre les besoins, les motivations et les peurs des salariés. Le développement de l’écoute active est essentiel pour améliorer la communication avec les salariés et réduire des incompréhensions qui risquent de se transformer en conflits difficiles à gérer.

Éliminez les procédures et stratégies de management stressantes et improductives

Un directeur des ressources humaines responsable ne peut pas se contenter de constater un problème d’organisation. Le réflexe, de déléguer complètement cette tache aux managers, est souvent trop fort mais en procédant de cette façon vous savez déjà quelles seront les conséquences pour l’entreprise.

Vous avez besoin de participer activement à tout changement organisationnel permettant de réduire les facteurs de stress au travail. Pour y arriver, commencez par vous poser les questions suivantes :

Quelles procédures improductives, sources de stress et de pénibilité du travail doivent être modifiées en priorité ? Quelles vont être les conséquences pour l’entreprise en cas d’inaction ? Quel plan d’action dois-je concevoir et exécuter pour éviter ces conséquences ?

Quels sont les managers et les équipes les plus en difficulté ? Que puis-je faire en tant que DRH pour les aider à avancer ?

Quelles sont parmi les limites de la direction générale celles que je peux essayer de réduire ? Que puis-je faire concrètement comme DRH pour faciliter le bon fonctionnement de l’entreprise ?

Se poser ces questions est indispensable pour apporter votre contribution au bon fonctionnement de l’entreprise.

Décentralisez le management en favorisant l’autonomie de vos salariés et la confiance mutuelle

Votre expérience de DRH vous a montré que le management du contrôle n’est pas efficace sur le long terme. Vous savez également que beaucoup de managers n’aiment pas ce type de management qui leur coutent du temps et qui les éloignent des objectifs stratégiques de l’entreprise. Ne laissez pas toute la responsabilité aux managers !

Que pourriez-vous faire en tant que DRH pour améliorer les performances des équipes de travail ?

Les problèmes d’un service sont aussi les problèmes de toute l’entreprise. Pour cela, la direction de l’entreprise doit participer activement aux changements organisationnels et ne doit pas donner non plus tout le poids du changement à la direction des ressources humaines.

Une voie possible pour améliorer les performances collectives consiste à alléger le travail des managers en donnant plus de responsabilités et d’autonomie aux salariés. De cette façon, les managers auraient plus de temps pour se focaliser sur les résultats et le travail des salariés deviendrait plus intéressant. Les salariés se sentiraient plus reconnus pour leur contribution d’autant plus qu’on leur demanderait d’accomplir des tâches importantes et non juste tout ce que le manager n’a pas envie de faire. Evitez autant les primes de présence que les contre-visites médicales systématiques pour les absents.

Apprenez à faire confiance à vos collaborateurs et les bons collaborateurs vous feront confiance. Vous pouvez par exemple favoriser le travail à distance en proposant de courtes périodes de travail à la maison pour voir si les salariés sont autant performants qu’au bureau ; notamment pour des salariés habitant loin de leur lieu de travail.

Créez une cohésion entre les salariés au quotidien

Votre expérience de DRH vous a déjà montré que les team building  constituent le plus souvent une perte d’argent et de temps. Vous savez que la cohésion des équipes est la clé pour atteindre les objectifs fixés par la direction.

Que faire alors pour renforcer la cohésion des équipes ?

Une façon d’y arriver consiste à arrêter d’alimenter une séparation de traitement entre les cadres et les non cadres.

Créer une cohésion dans l’entreprise requiert de participer à un projet commun. Comment pensez-vous y arriver si tout est fait pour diviser les cadres des non cadres ?

Comment créer une cohésion et une vision commune permettant d’aller au-delà de ces catégorisations socioprofessionnelles ?

Pour y arriver, le DRH doit communiquer et surtout montrer à tous les salariés qui sont importants. L’entreprise doit montrer concrètement que la contribution de chaque salarié aux résultats de l’entreprise est reconnue et appréciée.

De cette façon, tous les salariés se sentiront engagés dans un projet commun qui unit au lieu de diviser.

Apprenez des autres entreprises qui fonctionnent mieux que la vôtre

Votre mission de DRH ne consiste pas seulement à proposer des solutions en interne. Comme vous le savez, agir ainsi limite votre capacité de résoudre les problèmes qui se présentent à vous.

Vous avez donc besoin de sortir des murs de votre entreprise pour chercher et trouver les stratégies les plus efficaces pour fidéliser vos collaborateurs.

Pour cela, votre rôle de DRH requiert d’observer et tester les solutions gagnantes qui ont déjà été mises en place avec succès par d’autres entreprises.

Comment fidéliser ses salariés en résumé

En résumant, fidéliser ses salariés devient possible :

  • en testant sur le terrain les compétences de vos futurs collaborateurs
  • en écoutant les besoins et les conseils de vos collaborateurs
  • en éliminant autant les procédures organisationnelles que les stratégies de management autant stressantes qu’improductives
  • en favorisant l’autonomie de vos salariés et la confiance mutuelle
  • en améliorant la productivité des managers
  • en créant une cohésion entre les salariés au quotidien

Vous venez de découvrir nos conseils sur comment fidéliser ses salariés. Pour en savoir plus sur comment fidéliser ses salariés, réduire le taux d’absentéisme et le turnover de vos salariés, contactez un coach en communication d’entreprise en passant par notre formulaire de contact.

Leave a Comment

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0