6 facteurs à maîtriser pour réussir votre entretien téléphonique d’embauche

Entretien téléphonique

6 facteurs à maîtriser pour réussir votre entretien téléphonique d’embauche

Découvrez nos conseils pour préparer et réussir votre entretien téléphonique d’embauche ou de recrutement ou votre entretien téléphonique de présélection.

L’entretien téléphonique est utilisé par les recruteurs pour gagner du temps ou pour clarifier des doutes à propos d’un candidat dont on possède un certain nombre de réserves.

Dans le premier cas, l’entretien téléphonique peut avoir une durée très variable en fonction de l’intérêt que l’entreprise accorde au candidat.

Dans le deuxième cas, l’entretien téléphonique est généralement moins long par rapport aux entretiens en face à face car le recruteur cherche ici à réduire davantage sa marge d’erreur et à être rassuré.

En plus de respecter les mêmes règles conversationnelles de l’entretien en face à face, l’entretien téléphonique introduit des difficultés supplémentaires qui constituent de véritables pièges pour les personnes devant s’y préparer.

En quel sens l’entretien téléphonique diffère-t-il de l’entretien classique ?

Dans l’entretien téléphonique, la communication non verbale est absente. Cela comporte que les communications para verbale et verbale sont les deux seules formes de communication à disposition.

Cela signifie que ce qui est dit (le verbal) et la façon d’exprimer ce que l’on dit assument une importance bien plus forte dans l’entretien téléphonique que dans l’entretien en face à face.

Le recruteur fondera son jugement sur l’évaluation de la cohérence entre votre communication verbale et celle para verbale.

Par conséquent, tout s’amplifie car l’entretien téléphonique est une forme limitée de l’entretien téléphonique.

Cette limite comporte que pour réussir un entretien téléphonique vous devez vous préparer mieux que pour tout autre entretien.

Si vous commettez des erreurs, ces derniers tendent à s’amplifier à cause de l’absence de feedback non verbal qui vous permettrait de réduire les malentendus en situation de face à face.

En résumant, l’entretien téléphonique tend à amplifier les erreurs et les malentendus. Dans ce sens, il est un type d’entretien largement moins qualitatif car il favorise les jugements et les biais des recruteurs.

Comment bien se préparer pour réussir l’entretien téléphonique d’embauche pour un emploi ou un stage ?

Comme tout entretien, l’entretien téléphonique requiert de se préparer de la façon suivante :

  • Prenez du temps pour connaître le positionnement de l’entreprise sur le marché et leurs principaux concurrents
  • Questionnez davantage le recruteur pour obtenir plus de renseignements sur les exigences du poste
  • Faites du benchmarking auprès de personnes exerçant le même poste dans d’autres entreprises afin de comprendre l’évolution et les exigences du métier qui vous intéresse
  • Préparez vos questions pour montrer que vous avez bien fait vos devoirs
  • Préparez vos réponses pour répondre plus aisément aux questions pièges du recruteur
  • Soyez au clair quant à votre valeur sur le marché du travail et proposez-vous comme la meilleure alternative possible pour l’entreprise auprès de laquelle vous postulez

Voici de suite les éléments qu’il faut soigner davantage au cours de l’entretien téléphonique :

L’importance de votre voix lors de l’entretien téléphonique de recrutement ou de stage

Votre voix et plus précisément votre façon de vous servir de votre voix influence fortement la réussite de votre entretien téléphonique.

Votre voix met à nu les émotions que vous éprouvez au cours de l’entretien téléphonique. Si vous vous sentez peu ou pas à l’aise, le recruteur vous considérera un mauvais candidat.

Pour convaincre le recruteur, vous devez donc apprendre à maîtriser votre voix.

Pour maîtriser votre voix, vous devez maîtriser vos émotions et pour maîtriser vos émotions vous devez vous servir de votre respiration, de votre visualisation et de l’entraînement.

Ces trois outils vont vous permettre de contrôler le volume, le ton, le rythme de votre voix et également les pauses.

Le rôle de la respiration pour maîtriser l’entretien téléphonique de recrutement

Respirer correctement permet de moduler aisément votre présentation orale téléphonique.

Pensez à votre respiration comme aux fondations de votre communication. Si votre respiration est mauvaise, votre communication orale le sera également.

En modulant votre respiration et donc  votre battement cardiaque, vous arriverez à gérer le stress de l’entretien téléphonique de recrutement.

Si vous souhaitez renforcer la force de votre message, levez-vous et utilisez votre corps pour donner de l’énergie à vos propos.

La visualisation pour renforcer la confiance en soi au cours de l’entretien téléphonique

La visualisation est un outil important pour la préparation aux différents défis professionnels, sportifs et personnels. Fermez les yeux et imaginez-vous en phase d’entretien d’embauche téléphonique.

Comment aimeriez-vous vous sentir ?

Quelle attitude aimeriez-vous avoir au cours de l’entretien ?

Quel message aimeriez-vous faire passer auprès du recruteur ?

La visualisation est très efficace car elle fait appel à la puissance de votre inconscient qui par une prévisualisation de la réalité, vous prépare pour être super performant lorsque vous êtes en ligne avec le recruteur.

L’entrainement pour perfectionner votre présentation téléphonique

Il n’y a rien de mieux que la pratique pour concrétiser son aisance en entretien téléphonique pour un emploi ou pour un stage.

Une façon très efficace de se préparer consiste à faire des simulations d’entretiens téléphoniques ou de tirer des apprentissages des entretiens téléphoniques pour les jobs auxquels vous avez déjà postulés.

Encore mieux que cela, vous pouvez vous perfectionner davantage en enregistrant et en écoutant les conversations des différents entretiens téléphoniques pour un poste ou pour un stage.

De cette façon, vous maximiserez vos chances d’atteindre votre objectif professionnel.

Comment gérer les questions pièges et ou en rafale au cours de votre entretien téléphonique d’embauche

Si vous tombez sur un recruteur qui n’est pas un professionnel du recrutement, vous pouvez tomber sur quelqu’un souhaitant vous tester en essayant de vous mettre en difficulté.

Si cela se produit, au lieu de vous faire torturer sans rien faire, vous pouvez facilement reprendre le dessus sur le recruteur en lui posant des questions apparemment anodines mais difficiles pour le recruteur.

Par exemple, posez des questions approfondies sur le poste pour lesquelles le recruteur ne connait rien du tout.

Ne vous limitez pas à poser des questions génériques pour connaître la prochaine étape du processus de recrutement.

Vous devez le mettre en difficulté afin de réduire ses certitudes. Vous verrez qu’à priori vous devriez retrouver une communication plus normale.

Pour renforcer ce processus, évitez de l’aider lorsqu’il cherche ses mots, utilisez le silence à votre avantage pour marquer un autre point.

Il est également très courant de tomber sur des recruteurs non professionnels qui vous posent des questions en rafale pendant votre entretien téléphonique.

Ne vous laissez pas piéger pas l’excuse selon laquelle il dispose d’un temps limité pour vous poser un maximum de questions.

Si vous le laissez faire, vous subirez un interrogatoire téléphonique de recrutement.

Faites-lui remarquer que votre temps est autant précieux que le sien et que l’entretien directif ou style interrogatoire ne vous convient pas.

Un moyen de mettre mal à l’aise ce genre de recruteurs est de leur demander depuis combien de temps ils font du recrutement.

Puis, après avoir écouté leur réponse, montrez-vous très étonné et dites-lui que vous pensiez qu’il était stagiaire. Vous verrez que cela interrompra le flux incessant de questions à votre égard.

Dans certains cas, cette technique pourrait amener le recruteur à arrêter l’entretien téléphonique d’embauche.

Mais s’il lui suffit si peu pour mettre fin à votre entretien, cela signifie que le recruteur peu professionnel n’est pas vraiment intéressé à votre candidature.

La façon la plus efficace de réussir un entretien de recrutement

La meilleure façon de réussir un entretien téléphonique de recrutement est de mener l’entretien de recrutement par téléphone.

La plupart des candidats se contente d’une simple participation, tel un spectateur au cours de l’échange téléphonique avec le recruteur.

Si vous laissez au recruteur la responsabilité de guider la communication, il prendra facilement le dessus.

Pour mener l’entretien efficacement, vous devez questionner efficacement le recruteur pour lui montrer que vous êtes le meilleur candidat, que son niveau de préparation à l’entretien n’est pas à la hauteur et qu’il ferait une erreur de ne pas vous embaucher.

Rappelez-vous que le recruteur a peur de se tromper et qu’il a le plus souvent une connaissance plutôt vague du poste, du domaine d’activité et de l’entreprise.

Montrez-vous que vous êtes sa meilleure option !

En résumant, réussir votre entretien téléphonique requiert une préparation supérieure par rapport aux entretiens de recrutement en face à face.

Pour convaincre le recruteur, vous pouvez mener l’entretien en questionnant efficacement le recruteur et en utilisant efficacement votre voix à l’aide de la respiration.

La visualisation et la pratique vous permettront d’affiner votre discours pendant l’entretien téléphonique.

Si vous souhaitez vous préparer au mieux pour réussir votre entretien téléphonique d’embauche ou pour réussir votre entretien d’embauche en face à face, écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Leave a Comment

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0