Comment éviter de s’énerver au travail et dans votre vie privée

Comment éviter de s’énerver au travail et dans votre vie privée

Comment éviter de s’énerver au travail et dans votre vie privée

Dans cet article, vous découvrirez comment éviter de s’énerver pour rien et garder davantage votre calme autant dans votre vie privée que dans celle professionnelle. Si vous le souhaitez, un coach personnel peux vous aider à progresser plus rapidement dans la gestion de vos émotions et l’atteinte de vos objectifs.

En pratiquant les conseils que je vais vous présenter dans cet article, vous commencerez à reprendre le contrôle de vos émotions, de vos pensées et de vos actions pour changer en mieux votre vie.

Voici brièvement mes conseils :

1 – Développez l’estime de soi

2 – Assurez-vous d’avoir compris le message de votre interlocuteur

3 – Apprenez à vous affirmer à l’aide de vos émotions

4 – Donnez un sens différent aux mots de votre interlocuteur

5 – Pardonnez votre interlocuteur

6 – Changez de sujet

7 – Abandonnez la conversation de façon pacifique

 

1 – Développez l’estime de soi

Plus l’estime de soi est élevée et moins vous serez sensible à l’opinion que les autres auront de vous, à leurs jugements et à leurs critiques.

L’estime de soi est intimement liée à l’amour de soi ou plutôt à l’acceptation inconditionnelle de votre unicité.

Cette unicité comprend autant de qualités que de défauts et donc autant de capacités innées que de possibilités de développement.

C’est par l’acceptation et la prise de conscience de ce qui vous représente et vous différencie que vous serez en mesure de renforcer l’estime de soi jour après jour tout au cours de votre existence.

L’estime de soi comprend également la confiance en soi à savoir l’idée que vous êtes capable de réussir à mener à bien un projet donné. La confiance en soi se bâtit à partir de vos expériences mais également en fonction du sens que vous attribuez à ces mêmes expériences.

Renforcer autant l’acceptation de soi que la confiance en soi vous permettra de renforcer l’estime de soi et de mieux gérer les interactions autant avec votre entourage personnel que professionnel.

Un coach personnel peut vous aider à renforcer l’estime de soi pour atteindre vos objectifs professionnels et personnels.

Maintenant que vous avez compris l’importance de développer l’estime de soi pour mieux gérer les échanges avec les autres, le prochain conseil consiste à vous assurer d’avoir compris le message de votre interlocuteur.

2 – Assurez-vous d’avoir compris le message de votre interlocuteur

Avant de vous énerver avec une personne de votre entourage professionnel ou personnel, assurez-vous d’avoir bien compris le message de votre interlocuteur.

Très souvent les conflits naissent d’une mauvaise compréhension des interactions avec votre entourage.

Un moyen très efficace pour améliorer votre communication consiste à pratiquer l’écoute active ou écoute empathique.

L’objectif de cet outil de communication est de prendre conscience de ce que votre interlocuteur ressent sans en interpréter ses propos et en s’assurant régulièrement de ce que vous avez compris.

Si vous souhaitez améliorer votre communication au travail comme dans votre vie personnelle, je vous invite à découvrir la formation écoute active ou à lire notre ouvrage sur l’écoute active.

En résumant, la prochaine fois que vous aurez envie de vous énerver, vérifiez d’avoir bien compris la situation.

Il est fort probable que votre interlocuteur n’ait aucune envie de vous énerver et qu’il ne soit pas conscient de son propre comportement.

Maintenant que vous avez pris conscience de l’importance de bien comprendre le message délivré par votre interlocuteur, le prochain conseil consiste à apprendre à vous affirmer en utilisant vos émotions.

3 – Apprenez à vous affirmer à l’aide de vos émotions

Au lieu d’exploser et perdre complètement le contrôle car vous subissez vos émotions, commencez à vous servir plus efficacement de vos émotions.

Un moyen d’y arriver consiste à vous affirmer en faisant parler vos émotions.

S’affirmer consiste à expliquer ce que vous pensez et ressentez de façon déterminée et respectueuse sans cacher une partie de votre message par peur de la réaction des autres et en évitant de rentrer dans une relation conflictuelle.

Si vous êtes énervé, dites-le, si vous vous sentez contrarié dites-le, si vous vous sentez offensé dites-le en vous appuyant sur ce que vous éprouvez. Si vous pensez que votre difficulté à vous exprimer dépende de votre paresse, je vous invite à découvrir l’article comment surmonter la paresse.

En communiquant vos émotions et vos ressentis suite aux propos de votre interlocuteur, vous mettez l’autre personne au courant de ce que vous éprouvez. De cette façon, vous créez une nouvelle opportunité pour clarifier la situation et permettre aux autres d’en faire autant avec vous.

De plus, en vous exprimant ouvertement et de façon bienveillante, vous permettez à vos émotions de s’exprimer et cela a comme effet d’en réduire leur intensité.

En résumant, vous reprenez le contrôle de la conversation tout en utilisant vos émotions pour vous sentir mieux et communiquer plus efficacement.

Si vous rencontrez des difficultés majeures à vous affirmer à cause de vos croyances, je vous invite à découvrir l’article comment surmonter vos convictions limitantes.

Maintenant que vous avez compris l’importance d’utiliser vos émotions à votre avantage pour affirmer votre point de vue, le prochain conseil consiste à apprendre à donner une signification différente aux propos de votre interlocuteur.

4 – Donnez un sens différent aux mots de votre interlocuteur

Si malgré avoir utilisé vos émotions pour vous affirmer, vous vous sentez encore énervé, vous pouvez reprendre le message de votre interlocuteur et lui donner un sens différent qui vous permette de vous sentir mieux et d’utiliser cette expérience à votre avantage.

Un stratagème utile pour y arriver consiste à utiliser des mots différents ayant une signification plus positive pour décrire et interpréter différemment la situation.

Un autre moyen très efficace pour reprendre le contrôle de vos émotions consiste à donner une signification alternative au message de votre interlocuteur.

Plus vous vous entraînerez et plus vous deviendrez un expert pour remettre en question régulièrement votre ressenti, perception et compréhension de chaque situation.

Prenez le temps nécessaire pour trouver plusieurs interprétations de la situation et continuez jusqu’à trouver une autre signification sur laquelle vous pourrez exercer un contrôle direct pour progresser dans votre vie personnelle ou professionnelle.

Maintenant que vous avez compris l’importance de donner un sens différent au discours de votre interlocuteur, le prochain conseil consiste à pardonner votre interlocuteur.

5 – Pardonnez votre interlocuteur

L’une des raisons pour lesquelles vous vous sentez énervé est parce que vous pensez que la personne qui est en face de vous veuille vous nuire et en général ne vous aime pas.

Pour éviter de vous énerver, vous pouvez décider tout simplement de pardonner votre interlocuteur.

Pour réussir plusieurs solutions s’offrent à vous.

Vous pouvez vous dire que votre interlocuteur a une attitude désagréable parce qu’il réagit négativement à ce qui lui arrive dans sa vie personnelle ou professionnelle.

Vous pouvez comprendre qu’il a peur de vous ou qu’il a une faible confiance en soi et que son comportement désagréable est juste une façon de se protéger.

Vous pouvez imaginer qu’il ne s’aime pas suffisamment voire qu’il se déteste et que la haine qu’il montre ne s’adresse pas à vous mais plutôt à lui-même.

Vous pouvez penser que cette personne est jalouse de vous, de votre réussite, de votre liberté et que vos actions représentent pour lui une remise en question qu’il n’est pas encore prêt à mener.

Vous pouvez vous dire que cette personne ne fait que répéter une façon habituelle de se comporter qui avec le temps est devenue sa modalité préférentielle de se comporter avec les autres.

Peu importe la signification que vous choisissez. Ce qui compte est qu’elle vous permette de donner un sens différent à la situation, à ce que vous pensez et éprouvez afin d’améliorer la qualité de la communication et progresser même dans les situations les plus difficiles.

Si vous avez besoin d’aller plus loin sur ce sujet, notre cabinet de coaching peut vous proposer un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs.

Maintenant que vous avez compris l’importance de pardonner votre interlocuteur, le prochain conseil consiste à orienter la conversation vers un autre sujet.

6 – Changez de sujet

Si votre interlocuteur ne veut pas lâcher l’affaire, vous pouvez décider de changer de sujet afin de réorienter la situation vers d’autres thématiques moins conflictuelles.

L’important est de trouver un moyen de détourner l’attention et les émotions vers une autre cible.

Vous pouvez également poser une question sur un autre sujet ou tout simplement proposer de passer à un autre sujet.

Si vous connaissez bien la personne, vous pouvez aborder un autre sujet qui l’intéresse et qui est moins source de conflit.

Si cela ne fonctionne pas, essayez d’interrompre sa séquence comportementale avec quelque chose d’inattendu comme par exemple vous lever, regarder ailleurs, lui demander de regarder dans une autre direction, poser une question qui n’a aucun rapport avec la discussion, lui faire un compliment, demander son avis ou conseil sur un sujet donné.

Ce qui compte est de l’aider à sortir du comportement qui l’emprisonne et rediriger la conversation vers une communication plus efficace et agréable.

Maintenant que vous avez appris l’importance de changer de sujet pour protéger la relation avec votre interlocuteur, le prochain conseil consiste à abandonner la conversation de façon pacifique.

7 – Abandonner la conversation de façon pacifique

Si toutes les tentatives précédentes ne fonctionnent pas et que votre interlocuteur veut vous noyer dans ces patterns comportementaux conflictuels, vous pouvez décider d’abandonner la conversation.

Mais au lieu de vous faire contrôler par vos émotions, vous utiliserez à nouveau vos émotions pour être assertif en exprimant ce que vous ressentez après cette conversation.

Vous pouvez par exemple dire que vous vous sentez fatigué ou déçu par ce qui s’est passé au cours de cette conversation et que vous avez besoin d’y réfléchir plus calmement afin de la reprendre dans un deuxième temps.

Si vous le souhaitez et si cela est possible, vous pouvez également proposer une date pour un autre échange.

Pour compléter ce processus, une fois rentré chez vous ou encore mieux après une bonne nuit de sommeil, vous pourrez envoyer un mail pour résumer ce que vous avez ressenti pendant cette discussion et inviter votre interlocuteur à en faire autant.

Dans ce mail, vous pouvez également proposer des solutions ou des thèmes que vous aimeriez aborder dans le futur.

Le plus important est d’exprimer vos émotions sans affecter négativement la qualité du rapport que vous avez construit avec cette personne.

Conclusion finale sur comment éviter de s’énerver

Dans cet article, je vous ai présenté plusieurs conseils pour éviter de vous énerver et reprendre le contrôle de la situation dans les différents contextes de votre vie personnelle ou professionnelle.

Pour bénéficier de l’accompagnement d’un coach de vie, écrivez-nous maintenant en passant par notre formulaire de contact.

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0