Comment gérer son stress au travail en 2018 et après

Comment gérer son stress au travail

Comment gérer son stress au travail avec la sophrologie ?

Comment gérer son stress au travail dans un monde professionnel en évolution constante et qui nous expose à un nombre de sollicitations de plus en plus important ?

Le stress figure aujourd’hui parmi les mots les plus employé lorsque l’on s’intéresse au bien-être des individus tant en situation professionnelle que dans leur vie privée.

Qu’est-ce-que le stress ?

«  Le stress est la réponse de l’organisme face aux modifications, exigences, contraintes ou menaces de son environnement en vue de s’y adapter ». Et la réponse peut être physique et/ou psychologique.

Il existe un lien direct entre un élément déclencheur de stress et sa manifestation. Mais on ne sait pas toujours comment ce lien s’établit, les détours peuvent être complexes. L’élément déclencheur peut être aussi bien une réunion qui démarre plus tard que prévu qu’un fait plus sérieux comme une menace de chômage ou la probabilité d’une maladie. Chacun réagit en fonction de sa personnalité.

Le stress dépend donc en grade partie de notre évaluation de la situation :

« Est-elle si dangereuse que ça » ?

et de notre capacité à l’affronter « Ai-je tout ce qu’il faut pour y faire face ? ».

Quels sont les facteurs de stress en entreprise ?

Surcharge de travail, manque de marges de manœuvre, ordres contradictoires, objectifs flous, manque de moyens… Les exemples d’exposition aux facteurs de stress sont nombreux et peuvent concerner tous les secteurs d’activités.

Les facteurs de stress liés au travail sont regroupés en six grandes familles selon le rapport du collège d’expertise de Gollac :

  • Intensité et temps de travail : exigences excessives de travail, complexité du travail, difficultés de concilier vie professionnelle et personnelle…
  • Exigences émotionnelles : tensions avec le public, obligation de cacher ses émotions…
  • Manque d’autonomie : procédures trop rigides, sous-utilisation des compétences…
  • Rapports sociaux de travail dégradés : conflit entre collègues et/ou l’encadrement, manque de reconnaissance…
  • Conflits de valeurs : conflit éthique (devoir faire des choses que l’on désapprouve), qualité empêchée (ne pas avoir les moyens de faire correctement son travail)…
  • Insécurité de la situation de travail : peur de perdre son emploi, incertitude sur l’avenir de son métier…

Quelles sont les manifestations corporelles du stress ?

Le stress s’inscrit dans le corps à travers des mécanismes physiologiques : le cerveau alerte le corps en stimulant la sécrétion de corticoïdes et d’adrénaline. Ceci a pour effet de nous réveiller pour nous stimuler à agir. Si le message est agressif, contrariant, répété, les répercussions dans notre corps sont durables, et ce dernier finira par s’épuiser.

Les types de message vont crescendo : d’abord des tensions physiques et nerveuses, puis des traumatismes psychiques ou psychologiques, et enfin des maladies organiques ou psychologiques.

 « Notre corps parle, encore faut-il l’entendre ! »

Bon ou mauvais stress ?

Moteur quand il stimule positivement, le stress s’avère inhibant ou déstabilisant voire destructeur s’il est orienté négativement. Bien gérer, il devient énergie de progrès et de transformation.  

Le bon stress stimule, le mauvais stress inhibe. C’est pourquoi il est utile de rechercher la « juste tension » entre une situation trop « molle »  et une situation tendue. Il est important d’identifier ses motivations personnelles à évacuer son mauvais stress, et faire de la place pour accueillir de nouvelles possibilités.

La réponse : des ateliers de sophrologie en entreprise

Face à la pression ressentie en entreprise, la sophrologie permet aux salariés de se détendre, de prendre du recul et d’évacuer les tensions. 

La sophrologie propose de porter attention aux sensations du corps. Elle transmet des techniques de respiration et de concentration, et des exercices dynamiques pour réguler le stress. 

Plus à l’aise au quotidien et dans leurs fonctions, le salarié pourra alors se sentir plus motivé et impliqué. 

Les pratiques sophrologiques seront appliquées en fonction des besoins et des objectifs visés par les salariés.

Les exercices très simples consistent à contrôler la respiration, à décontracter ses muscles et à visualiser des images positives.

Les séances durent en moyenne 45 minutes et en entreprise et peuvent être proposées à un rythme hebdomadaire ou au cours d’ateliers ou de séminaires de formation. 

Le collaborateur pourra gérer son stress en réalisant son potentiel physique et mental, en stimulant les aspects positifs de situations et sensations, et en activant des réflexes respiratoires et gestuels. 

Transformer son stress en énergie créatrice implique la mise en place d’un plan d’actions avec des changements sur le plan physique, mental, émotionnel et spirituel.

Conclusion

Passer du management par le stress au management du stress est possible. Il faut trouver un équilibre entre l’effort sollicité et l’énergie déployée. Pratiquer la sophrologie en entreprise a un véritable impact sur la gestion du stress des salariés. 

Vous venez de découvrir nos conseils sur comment gérer son stress au travail. 

Pour en savoir plus sur comment gérer son stress au travail avec la sophrologie, écrivez-nous maintenant en passant par notre formulaire de contact.

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0