L’écoute active et le non verbal

L’écoute active et le non verbal

L’écoute active et le non verbal

L’écoute active est une compétence extrêmement importante au travail comme dans la vie personnelle. De nombreux ouvrages et formations traitent de ce sujet mais ils se focalisent davantage sur la communication verbale. Le non verbal est souvent peu ou pas du tout abordé. Si vous souhaitez apprendre à écouter activement, vous devriez continuer à lire cet article.

Les origines de l’écoute active

L’écoute active est une méthode développée par le psychologue américain Carl Rogers dans le cadre de sa pratique thérapeutique. Écouter de façon active consiste à se focaliser complètement sur la compréhension de votre interlocuteur. Cela requiert de maîtriser la tendance à vouloir avant tout exprimer votre point de vue.

Le non verbal et l’écoute active

La partie non verbale de la communication est souvent négligée lorsque l’on aborde le thème de l’écoute active. Les gestes, la posture, le ton de la voix et d’autre micro attitudes sont autant importants que les mots exprimés par vos interlocuteurs. Le moindre développement de cette « communication dans la communication » dépend probablement de la difficulté à cataloguer ces micro-comportements. De plus, si l’on prend en compte une vision interculturelle, les gestes sont multiples et ont des significations différentes selon les pays. Mis à part ces facteurs interculturels, le meilleur moyen d’apprendre à écouter de façon empathique de façon globale requiert de pratiquer l’observation et la post-analyse de cette observation.

Pour faciliter l’apprentissage de l’écoute active, vous pouvez vous entraîner à vous focaliser d’abord sur l’aspect verbal et ensuite sur les composantes non verbales et para verbales de la communication. Puis avec l’expérience, vous pourrez les intégrer dans une écoute active globale. La post-analyse de votre observation consiste à vous poser des questions quant à votre habileté d’écoute et aux améliorations que vous pouvez y apporter. Cette analyse de votre propre écoute est essentielle pour progresser dans la communication empathique et devenir un meilleur communicateur.

En résumant, maîtriser l’écoute active requiert de prendre en compte deux formes de communication et de perfectionner votre capacité d’écoute et d’analyse.

Si vous souhaitez suivre une formation en écoute active pour améliorer votre efficacité relationnelle, écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Leave a Comment

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0