management durable

Le management durable est une démarche essentielle pour les entreprises qui souhaitent atteindre des résultats et préserver le bien être de leur collaborateurs dans le long terme. Ci-après un plan d’ensemble de la démarche ainsi que des exemples réels. 

Avant même de démarrer un projet de développement, nous pensions a l’après-projet était une priorité au Ministère de la coopération française. 

Le projet allait-il à l’encontre d’autres objectifs de développement de la région ?

S’il s’insérait dans le cadre du développement régional, y avait-il des acteurs compétents et motivés pour en assurer le suivi et en maintenir les acquis ?

Cette démarche est celle du développement durable. Aujourd’hui, nous appliquons cette même démarche au management des entreprises au bénéfice de tous : direction, salariés, pouvoirs publics et clients. 

Définition du management durable

Le management durable consiste à intégrer différents paramètres concernant les hommes, l’organisation et l’environnement afin d’assurer la viabilité à long terme de l’entreprise. 

Il s’agit donc :

– du management des ressources humaines

– du management de l’organisation

– de la prise en compte de l’environnement

Le management durable des ressources humaines

  1. Le management des hommes vise à :

– assurer les compétences et la quantité des effectifs en adéquation avec les besoins futurs de l’entreprise,

– à mettre en place un plan de formation en accord avec la gestion des carrières du personnel pour maintenir leur motivation.

Ceci a été développé précédemment dans les articles : pourquoi évaluer le potentiel des cadres et Cinq clés pour maintenir la motivation en entreprise ;

Le management durable de l’organisation

  1. Le management de l’organisation vise à :

– assurer les circuits d’information rapides et fiables pour faciliter le fonctionnement,

– clarifier les niveaux de délégation pour permettre des décisions appropriées au bon moment,

– assurer la mise à disposition des ressources nécessaires au bon moment en termes d’hommes, d’équipement et de budget pour permettre la réalisation des objectifs dans le respect des délais.

– créer des équipes projet qui permettent une cohérence de la gestion opérationnelle au quotidien fondée sur les objectifs,

En effet, une gestion matricielle permet d’assurer une flexibilité nécessaire quand l’entreprise subit des changements rapides comme par exemple une entreprise de formule 1.

Quant à la clarification des niveaux délégation, elle est essentielle pour débloquer les moyens indispensables au bon fonctionnement du projet en temps utile. C’était souvent un problème dans la gestion des projets en particulier en Afrique.

La notion d’équipe projet est une clé de la réussite vu la multiplicité des acteurs impliqués dans sa réalisation.

Le management durable de l’environnement

  1. la prise en compte de l’environnement consiste à :

– respecter les règles antipollution,

– utiliser et valoriser les ressources locales et pas uniquement en Afrique,

– s’insérer dans le plan de développement de la région, du pays, etc. et par exemple promouvoir l’éducation des jeunes, l’autonomisation des femmes, la santé, le logement et ainsi de suite. 

La mission sociale de l’entreprise a été définie dès 1980 avec la mise en place du bilan social par Valery Giscard d’Estaing.

Aujourd’hui, non seulement la prise en compte de la politique de développement régional favorise une saine coordination et un appui des institutions publiques telles que la Chambre de commerce, par exemple, mais aussi draine une clientèle engagée en améliorant l’image de l’entreprise.

Les multiples avantages du management durable

Rappelons que les bénéfices du management durable sont nombreux :

– au niveau de l’entreprise :

  • la stabilité et la motivation du personnel
  • la performance en termes de qualité et quantité de la production
  • la pérennité de l’entreprise
  • une image favorable et une fidélisation de la clientèle
  • la reconnaissance et le soutien des pouvoirs publics. 

– au niveau des clients :

la satisfaction du produit, du service et l’accord avec leurs valeurs.

– au niveau de la région :

le soutien du plan de développement. 

Si le management durable a un coût en termes de compétences et de ressources, il permet d’anticiper des risques majeurs au niveau des hommes : démobilisation, turnover et erreurs de la production ainsi que la perte d’une frange de la clientèle qui serait attirée par les nouvelles tendances ou une image plus ancrée dans le respect de l’environnement. Les entreprises fonctionnant dans une démarche plus autoritaire et statique risquent de disparaître.

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment mettre en place un management durable au sein de votre organisation, écrivez-nous maintenant en passant par notre formulaire de contact.

 

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0