Vivre un divorce ou une séparation au travail

Vivre un divorce ou une séparation au travail

Vivre un divorce ou une séparation au travail

Vivre un divorce ou une séparation au travail n’est pas toujours simple car ce changement important a un impact fort autant sur votre bien être que sur votre capacité à poursuivre au mieux votre carrière. Dans cet article, vous découvrirez différents conseils et stratégies pour mieux gérer cette étape difficile de votre vie.

Le taux de divorce, sans compter les unions de fait, est en hausse partout dans le monde, et ce, depuis déjà plusieurs années.

Les statistiques démontrent, qu’en moyenne, un mariage sur deux se terminera par ce dernier. Sa forte incidence peut nous inciter à banaliser son existence, négliger l’impact qu’il peut avoir sur la personne. Pourtant, les contrecoups d’un tel évènement sur notre fonctionnement quotidien, à la maison comme au travail, peuvent s’avérer significatifs.

Culture, éducation et personnalité sont autant d’éléments nous permettant de nous distinguer les unes des autres dans notre manière d’aborder la gestion d’un divorce ou d’une séparation en milieu de travail. Cependant, certaines actions peuvent s’employer à protéger la qualité de notre rendement professionnel ainsi que son intégrité.

Constat: dans quel état suis-je?

Pour plusieurs, il peut être déstabilisant, voire traumatisant, de vivre un divorce ou une séparation. Le sommeil, l’appétit, le dialogue interne, souvent, sont perturbés, altérant notre façon de vivre, d’agir, de penser et de décider.

Suivant la réalisation que votre union sera dissoute, il pourra être important de vous retirer de votre milieu organisationnel afin de laisser se déposer le flot émotions qui jaillira sans doutes.

Quelques journées à l’écart de votre travail, selon les options qui s’offrent à vous, vous permettront d’absorber les éléments formant une nouvelle réalité. Il s’agit ici de vous donner un temps de répit, lequel accueillera un laisser-aller, un letting go, au sein d’un cadre émotif adéquat.

Informer (ou non) son employeur

Il est fort probable que votre performance au travail déclinera. Si vous souhaitez ne pas aviser votre patron ou votre employeur de votre divorce et/ou séparation, sachez que la  qualité de votre présence et de vos prises de décisions au travail risquent d’être remarquée.

L’écosystème que représente votre environnement organisationnel est en constante recherche d’équilibre, un équilibre dont la fragilité sera davantage menacée par une employée aux prises avec un stress inhabituel.

Camoufler la réalité pourrait, certes, à court terme, vous permettre de fonctionner sans trop de peine. Cependant, sans la collaboration de votre employeur dans la gestion des impacts liés à votre réalité personnelle, il vous sera difficile de conserver le rythme et le rendement de productivité qui sont exigés par ce dernier.

Reconnaître la nécessité et les avantages à solliciter l’aide de votre employeur peut, ici, s’avérer être une sage decision. Votre capacité à identifier vos limites ainsi qu’à bien appréhender l’impact de votre divorce/séparation sur votre performance et celle de l’entreprise exposera la justesse de votre évaluation, votre honnêteté.

Décider de consulter votre département Ressources Humaines pourrait, par conséquent, vous aider à naviguer cette phase transitoire. Le cas échéant, il vous conseillera quant à la meilleure façon d’informer vos supérieurs; il vous guidera dans l’identification de ressources thérapeutiques, légales ou financières capables d’aider à mieux vivre votre épreuve.

Si vous n’avez pas accès à un département RH, pensez aborder votre patron directement. Préparez votre réunion, soyez proactive et, si possible, ayez des solutions en tête. Expliquez comment vous pensez que votre état peut affecter votre performance au travail.

Quelles sont les ressources qui combleront l’écart potentiel identifié ?

Quel plan proposez-vous? A qui déléguer le travail ?

Comment ?

Pour combien de temps ?

Comment assurer l’existence d’une communication fluide entre vous et votre supérieur tout au long de cette phase transitoire?

Proposer un horaire permettant à votre employeur de comprendre le nombre d’heures dont vous avez besoin pour consulter vos avocats, vos thérapeutes ou vos conseillers financiers. Bénéficieriez-vous d’un congé?

Profitez de ce moment pour évaluez, ensemble, la meilleure stratégie à adopter.

Certes, il peut paraître inconfortable d’exposer ses vulnérabilités à son employeur. Mais retenez qu’en informant votre organisation de la réalité à laquelle vous êtes confrontée, vous permettez une gestion juste et réaliste de votre rendement, minimisant votre stress ainsi que son impact sur l’organisation.

Les collègues: partagez ou pas?

Le tiers de notre vie se déroule au travail. Inévitablement, dans ce contexte, des relations solides se forment, et quelques fois, des amitiés se tissent. Lorsque nous traversons une crise, lorsque confrontées aux passages houleux qui sévissent dans nos vies, il est tentant de nous tourner vers nos collègues, de percevoir ces derniers comme des bouées.

Il importe ici de ne pas affecter l’équilibre délicat que nous souhaitons maintenir avec eux, avec elles. Choisissez judicieusement et avec soins les personnes avec qui vous souhaitez partager ces passages somme toute très personnels, où, vulnérabilités et fragilités sont exposées. Rappelez-vous surtout: vos collègues ne sont pas des thérapeutes.

Coaching pour vivre un divorce ou une séparation au travail

Vivre un divorce/séparation au travail soulève son lot d’émotions, des émotions quelques fois difficiles à contenir, à comprendre et à gérer. Nos vulnérabilités, quelles soient fraîches ou bien ancrées, peuvent émerger, aiguisant une fragilité que nous souhaitions cachée.

Que vous souhaitiez planifier une séparation ou un divorce ou afin de répondre à la dissolution précipitée de votre union, retenir les services d’un coach saura vous guider à travers les différentes étapes qui jalonnent la réussite d’un tel virage.

Embaucher un coach permettra la gestion saine et franche de vos émotions tout en assurant une marche en avant respectueuse de votre rythme. Avec son appui, vous saurez regagner votre confiance, votre estime de vous-même ainsi que votre capacité à vous concentrer.

En sollicitant l’accompagnement d’un coach en temps de crise, vous protégez l’intégrité de votre présence et la qualité de votre rendement professionnel.

Pour en savoir plus sur comment vivre un divorce ou une séparation au travail ou pour bénéficier de l’accompagnement d’un coach professionnel pour les femmes, écrivez-nous maintenant en passant par notre formulaire de contact.

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0