Départ d’une entreprise : les 20 erreurs à éviter

Départ d'une entreprise les 20 erreurs à éviter

Départ d’une entreprise : les 20 erreurs à éviter

Introduction

La négociation de départ d’une entreprise est un combat dont les armes sont les mots et qui comporte de multiples étapes. Comme les mêmes causes produisent les mêmes effets la plupart du temps, connaître les erreurs possibles et les éviter augmente considérablement vos chances d’atteindre vos objectifs et d’en sortir avec brio et par le haut.

Une entreprise dont vous souhaitez partir ou qui vous demande de partir cherchera toujours à ce que cette opération lui coûte le moins cher possible (indemnités, coûts RH, avocats, réputation, impact sur l’équipe en place …), et vous chercherez toujours à recevoir le maximum possible (indemnités de rupture, référence, protection des relations pour le futur, …).

Tout ce qui se passera sera dicté par ces objectifs opposés et vos erreurs seront toujours exploitées si elles sont repérées par l’autre partie. Alors les connaitre et les éviter revêt la plus grande importance pour atteindre vos objectifs.

Coaching

Voici les erreurs les plus courantes et le coaching les regarde toutes :

  • Penser que le principe d’une négociation est acquis
  • Brûler les étapes
  • Dévoiler son jeu
  • Négocier avant d’avoir verrouillé le processus
  • Rendre un dossier « public » en cours de négociation
  • Ne pas respecter les niveaux hiérarchiques
  • Tomber dans le paternalisme et la relation affective
  • Considérer que l’entreprise vous doit quelque chose
  • Faire des menaces directes à votre employeur
  • Parler à plusieurs interlocuteurs en même temps
  • Montrer de l’empressement
  • Entrer dans la polémique
  • Ne pas comprendre la problématique de votre interlocuteur
  • Passer pour un chasseur de primes opportuniste
  • En faire une affaire personnelle
  • Faire des demandes illégitimes ou fantaisistes
  • Ne pas respecter les individus
  • En faire une question de principe
  • Évoquer vos problèmes personnels
  • Négocier seul

Survolons les 2 premières dans le cadre de cet article :

Penser que le principe d’une négociation de départ d’une entreprise est acquis

C’est une erreur très courante. Elle vient du fait que le cadre pense que l’entreprise a naturellement intérêt à négocier un accord.

En cas de licenciement par exemple, le cadre peut aller à la rencontre de l’entreprise, avec la croyance qu’une indemnité va de soi.

Si l’entreprise lui réponds froidement « Qui vous a dit que l’on voulait négocier ? », la croyance était une illusion et les sentiments / émotions que sent le cadre à ce moment-là risquent fort de compromettre toute négociation ultérieure.

Autrement dit, il est nécessaire d’établir au préalable un terrain de négociation équilibré, c’est-à-dire en ayant créé un rapport de force dans lequel l’entreprise ne sait pas quelles cartes vous avez en main et, en tout cas, ne se dit pas que vous en avez peu et que vous avez peur de les jouer car, sinon, pourquoi accepterait-elle de négocier ?

A l’inverse, si l’entreprise pense que le rapport de force est trop en votre faveur, alors elle risque de ne pas vouloir négocier non plus sur la foi que ce que vous allez lui demander sera bien supérieur à ce qu’elle aurait à payer par la voie judiciaire.

Donc, il y aura négociation si les parties ont l’impression (réelle ou non) que c’est du 50/50.

Brûler les étapes

Être trop sûr de soi et griller des étapes nuit gravement à la réussite d’une négociation !

Voici les étapes majeures :

  • Clarifier les objectifs : vous allez vous battre, mais pour obtenir quoi exactement ?
  • Établir une stratégie : ce sera le fil conducteur à toutes vos démarches
  • Créer un plan d’action : c’est la tactique, l’exécution de votre stratégie, le timing
  • Préparer les entretiens, préparer les entretiens, préparer les entretiens !
  • Mener la négociation : préparer les éléments qui étayent les préjudices subis.

Conclusion

Peut-être n’éviterez-vous pas toutes ces erreurs mais savoir, grâce au coaching, qu’elles existent et les connaître vous permettra une bien meilleure conscience de ce qui se passe dans ce processus.

Pour en savoir plus sur le départ d’une entreprise et sur les 20 erreurs à éviter et pour bénéficier de l’expertise d’un coach en négociation de départ, écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact.

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0