Comment négocier son départ via une rupture conventionnelle

Comment négocier son départ via une rupture conventionnelle

Comment négocier son départ via une rupture conventionnelle

De nombreuses personnes se questionnent sur comment négocier son départ via une rupture conventionnelle. Ce dispositif particulier permet, depuis 2008, à une entreprise et un salarié de mettre de fin, à l’amiable, a un contrat de travail à durée indéterminée. Il permet aux 2 parties :

  • De ne pas avoir à justifier de cette séparation ;
  • De la faire au travers d’une procédure simple (formulaire standardisé), non conflictuelle (accord à l’amiable) et rapide (de 1 à 4 semaines hors négociation en amont) ;
  • Pour le salarié de bénéficier du revenu de remplacement ;
  • Pour l’employeur de ne pas engager de frais de contentieux.

Cette rupture conventionnelle s’applique aux contrats à durée indéterminée (temps partiel ou complet) mais pas aux contrats de travail en intérim ni aux contrats à durée déterminée.

Dimension juridique 

Que vous demandiez une rupture conventionnelle ou que ce soit votre employeur, sachez que l’autre partie n’est pas tenue de l’accepter. Il s’agit donc d’une négociation.

Dimension psychologique d’une négociation de départ via une rupture à l’amiable

Mettre en place cette procédure implique de renoncer :

  • Au conflit et aux stimulations qui y sont liées ;
  • A la volonté « d’avoir raison » et que l’autre partie admettre qu’elle « a tort » ;
  • De vouloir se venger, faire mal à l’autre;
  • Bref, aux bénéfices liés aux Jeux psychologiques (au sens de l’analyse transactionnelle), que ce soit en Sauveur, Persécuteur ou Victime (positions du triangle dramatique de S. KARPMAN).

Elle implique de vouloir :

  • Chercher à partir en bons termes avec son employeur ;
  • Préserver sa capacité de négocier en amont une indemnité au-delà du légal ;
  • Mettre en avant l’intérêt commun de la rupture (revenu de remplacement pour vous, évitement d’un contentieux pour votre employeur) ;
  • Le plus possible l’anticiper pour éviter les désorganisations.

Coaching

Survolons 2 de ces aspects dans le cadre de cet article.

Renoncer à avoir raison

Avoir raison (et donc l’autre tort) est une logique de conflit, de combat. C’est manifester à l’autre Je veux me battre avec toi et tu vas perdre si tu avais le malheur de ne pas me donner ce que je veux.

Même si faire ce travail vous est devenu difficile (qu’elle qu’en soit la raison) et que vous vouliez le quitter, même si vous estimez que la « faute » à votre mal-être en revient principalement à votre employeur, demander une rupture conventionnelle est le moyen souple de prendre la responsabilité de votre demande de départ en minimisant l’impression d’échec.

Renoncer aux bénéfices des Jeux Psychologiques

Tel que défini par l’analyse transactionnelle, un « Jeux Psychologique (JP) » est, dans sa forme simple, une série d’échanges (transactions) visibles et cachés entre 2 ou plusieurs personnes dont l’objectif est de maintenir et de renforcer sa vision de soi, des autres et du monde (son cadre de référence). Autrement dit, cet échange abouti à un résultat prévisible, c’est le bénéfice du jeu. Excepté que dans ce jeu (comprendre plutôt stratégie), personne ne gagne vraiment, on se sent plutôt mal en fait.

Il ne s’agit donc pas de faire progresser la discussion en tant que telle puisque l’essentiel se situe à un niveau caché.

Accepter de renoncer aux bénéfices des JP n’est pas aussi simple qu’il peut y paraitre car il convient d’abord d’accepter que vous soyez dans un JP avec l’autre et de travailler avec votre coach ou votre thérapeute pour porter à votre conscience ce qui est en dehors de la conscience Adulte puisque, par définition, un JP se déroule à un niveau caché.

Autrement dit, devenir conscient de ce qui se joue pour vous dans ces moments relationnels et du sens que vous leur donnez est la voie à emprunter pour être en relation de manière positive et vivre cette séparation au mieux possible.

Conclusion

La rupture conventionnelle de CDI est une solution pacifique, souple et rapide. Elle demande d’être au clair sur ses objectifs personnels, partir de manière négociée et amiable et de ne pas chercher à rentrer en lutte avec votre employeur pour prouver au monde (et à vous-même surtout) que vous êtes plus fort que l’autre.

Vous venez de découvrir nos conseils sur comment négocier son départ via une rupture conventionnelle. Pour en savoir plus sur comment négocier son départ via une rupture conventionnelle écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact ou découvrez maintenant comme négocier votre départ.

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0