Comment faire une to do list efficace pour une meilleure qualité de vie

Comment faire une to do list efficace pour une meilleure qualité de vie

Comment faire une to do list efficace pour une meilleure qualité de vie

Dans cet article, vous découvrirez comment faire une to do list efficace. Ces conseils sont le fruit de l’expérience du terrain mis en œuvre avec des personnes souhaitant améliorer leur productivité et de la recherche scientifique.

Voici brièvement ces 11 conseils sur comment faire une to do list efficace :

1 – Identifiez vos objectifs les plus importants et testez s’ils sont en accord avec vos valeurs

2 – Associez vos actions à vos objectifs

3 – Rédigez votre to do list

4 – Profitez de vos apprentissages pour vous améliorer

5 – Ne planifiez pas trop de tâches

6 – Prévoyez des pauses entre les tâches

7 – Vérifiez si vous avez accompli toutes vos tâches

8 – Eliminez les tâches inutiles

9 – Déléguez les tâches pouvant être accomplies par d’autres personnes

10 – Automatisez certaines tâches

11 – Bloquez du temps pour résoudre vos problèmes, améliorer votre créativité et développer une compréhension des habitudes qui vous limitent

1 – Identifiez vos objectifs les plus importants et testez s’ils sont en accord avec vos valeurs

Avant de démarrer l’écriture de votre liste de tâches, il est essentiel de clarifier quels sont les objectifs les plus importants que vous souhaitez atteindre au cours de cette année.

Afin d’atteindre ces objectifs, vous aurez besoin de poser plusieurs actions.

Mais si vous n’avez pas une vision claire de ce que vous souhaitez accomplir, rédiger une liste d’actions vous donnera juste l’illusion de progresser. Mais faire cela vous éloignera de ce dont vous avez besoin pour améliorer la qualité de votre vie.

Si vous ne savez pas comment définir vos objectifs, je vous propose de découvrir mon article sur comment se fixer et atteindre ses objectifs.

Ce n’est qu’après la définition de vos objectifs, que vous pourrez passer à la rédaction de votre to do list.

Attention à ne pas tomber dans le piège qui consiste à se fixer des objectifs qui sont en désaccord avec vos valeurs les plus importantes ou qui peuvent déclencher un conflit de valeurs et des mécanismes d’auto-sabotage.

Les valeurs sont ce que vous considérez comme plus important dans votre vie. Des exemples de valeurs sont la santé, l’amitié, la liberté, l’intégrité, le respect, le couple, la famille, etc.

Chaque individu attribue un ordre d’importance différent à ses valeurs. Afin que vos actions vous permettent d’atteindre des objectifs qui vous donnent une vraie satisfaction sur le moyen et sur le long terme, vous devez identifier et prioriser vos valeurs.

Conseil opérationnel : rédigez et priorisez votre liste de valeurs et d’objectifs

Répondez aux questions suivantes :

Quels sont mes 3 objectifs les plus importants et que je souhaite atteindre cette année et pourquoi sont-ils si importants pour moi ?

Quelles sont mes valeurs les plus importantes ?

Rédigez une liste provisoire de vos valeurs et préparez-vous à la mettre à jour au cours des semaines qui suivent. Au début cet exercice n’est pas facile, mais avec le temps pour arriverez à une liste stable de ce qui est en accord avec vos priorités.

Posez-vous les questions suivantes :

Y a-t-il un ou des conflits de valeurs ? Si oui, que puis-je faire pour dépasser ces conflits ?

Mes objectifs sont-ils cohérents avec mes valeurs les plus importantes ou ai-je besoin de redéfinir mes objectifs ?

En procédant ainsi vous aurez une vision claire de vos valeurs, objectifs et des actions à mener pour les satisfaire.

Maintenant que vous avez une vision claire de vos valeurs, de vos objectifs et de vos actions, vous pouvez passer au deuxième conseil sur comment rédiger une to do list efficace, à savoir, associer les actions que vous souhaitez mener à vos objectifs.

2 – Associez vos actions à vos objectifs

Afin de créer une to do list efficace, je vous propose d’associer chaque tâche à un objectif important pour vous.

Faire cela, vous permettra de vous assurer que vos actions sont cohérentes avec les objectifs professionnels et personnels que vous souhaitez atteindre.

En même temps, procéder ainsi vous permettra de prendre conscience des tâches que vous vous obstinez à poursuivre mais qui ne contribuent en rien à votre satisfaction et à votre développement personnel. Ces tâches doivent être éliminées et remplacées par des tâches plus productives.

Conseil opérationnel : décomposez chaque objectif et liste de tâches

Une fois votre objectif identifié, rédigez une liste des actions qui pourraient vous aider à l’atteindre. Continuez à préparer cette liste d’actions sans vous arrêter pendant une dizaine de minutes.

Maintenant, vérifiez si ces actions sont cohérentes avec votre objectif et éliminez celles qui ne le sont pas.

Priorisez ensuite ces actions en fonction de leur niveau d’efficacité probable. Si vous vous apercevez que l’une de ces actions a déjà été menée dans le passé sans succès, éliminez-là de votre liste ou si vous souhaitez la garder, trouvez un moyen d’augmenter son efficacité.

En résumant, associer vos actions ou tâches à vos objectifs vous permet de rester focalisé sur vos projets de vie les plus importants tout en prenant conscience de comment vous gaspillez votre temps et vos énergies.

De cette façon, vous aurez une première compréhension des tâches qui vous rapprochent et de celles qui vous éloignent de vos buts.

Maintenant que vous avez établi une cohérence entre vos objectifs et vos actions, vous pouvez passer à la rédaction de votre to do list.

3 – Rédigez votre to do list de façon stratégique

A quel moment devriez-vous rédiger votre to do list ?

Dans l’idéal vous devriez la préparer le soir avant d’aller dormir car de cette façon vous ne perdrez pas de temps pour décider par quelle tâche commencer et vous passerez tout de suite à l’action.

Quel type de to do list faut-il privilégier ?

Si vous n’avez pas d’expérience en termes de to do list, je vous conseille de rédiger une liste journalière. Sinon, il vaut mieux privilégier une liste de tâches hebdomadaire.

Rédigez votre to do list :

  • en y insérant les actions qui auront le plus d’impact positif sur vos objectifs
  • priorisez, planifiez et exécutez les actions au cours de votre journée en tenant compte de leur niveau d’efficacité probable et de votre niveau d’énergie

Dans l’idéal, vous devriez identifier vos tâches les plus stratégiques et les exécuter lorsque vous avez le plus d’énergie physique et mentale.

Faire cela maximisera vos chances d’accomplir la totalité de vos tâches importantes.

Si vous souhaitez comprendre l’impact de l’énergie sur votre productivité et votre bien-être, je vous propose de découvrir l’article, haut niveau d’énergie pour plus d’efficacité professionnelle et personnelle, qui traite en profondeur de ce sujet.

Conseil opérationnel : identifiez les 3 actions les plus importantes de la journée et mesurez votre niveau d’énergie

La veille avant d’aller dormir insérez dans votre to do list les 3 actions qui vous rapprocheront le plus de votre objectif et programmez-les lorsque vous vous sentez en pleine forme.

Si vous savez que vous êtes performant le matin, programmez ces actions à ce moment de la journée.

Identifiez les autres actions importantes en dehors du top 3 et exécutez-les lorsque votre niveau d’énergie est intermédiaire. A côté de chaque action du top 3 notez :

  • pourquoi cette action est si importante pour vous
  • quels seront les avantages si elle est finalisée
  • quels seront les inconvénients si vous procrastinez et ne passez pas à l’action

Si vous avez des problèmes de procrastination, je vous conseille de lire les deux articles suivants : comment arrêter de procrastiner et 11 conseils pour arrêter de procrastiner au travail et à la maison.

Lorsque votre niveau d’énergie est plus faible, planifiez et exécutez des tâches plus simples et qui requièrent une moindre concentration.

Maintenant que vous avez une vision claire des actions stratégiques et de la variabilité de votre niveau d’énergie, vous pouvez passer au quatrième conseil sur comment rédiger une to do list efficace, à savoir, profiter de vos apprentissages pour vous améliorer.

4 – Profitez de vos apprentissages pour vous améliorer

A la fin de la journée ce qui compte n’est pas seulement ce que vous avez accompli mais également ce que vous avez appris sur vous-même.

Soyez curieux et posez-vous toujours des questions productives :

Qu’ai-je appris de ma to do list ?

De quelle façon puis-je implémenter dès demain ce que j’ai appris aujourd’hui ?

Comment ai-je réussi à compléter avec succès ma liste de tâches ?

Suis-je réellement satisfait de ce que j’ai accompli ou dois-je modifier quelques éléments ?

Qu’est ce qui m’a empêché d’exécuter mes 3 tâches les plus importantes de la journée ?

Que va-t-il se passer si je n’applique pas ce que je viens d’apprendre ?

Répondre à ces questions est important pour développer la confiance en soi, améliorer votre productivité et vous sentir de plus en plus satisfait et épanoui.

Conseil opérationnel : faites un bilan journalier et hebdomadaire de votre to do list

A la fin de la journée et de la semaine faites une synthèse :

  • des actions qui vous ont rapproché de vos objectifs afin de les mettre davantage en application
  • de ce qui n’a pas bien marché mais qui pourrait fonctionner si vous trouvez le moyen de l’améliorer
  • des pensées qui ont déclenché les émotions vous permettant de garder un haut niveau de motivation et de productivité
  • des pensées improductives qui ont impacté négativement votre moral
  • des tâches que vous pouvez éliminer, automatiser ou déléguer à d’autres personnes

Puis programmez et exécutez les actions qui vous permettront de perfectionner davantage votre to do list.

Faire cela, vous permettra de transformer votre to do list en un outil de productivité et de développement personnel très efficace.

Maintenant que vous avez identifié les actions à mettre en œuvre pour améliorer l’efficacité de votre to do list, vous pouvez passer au cinquième conseil sur comment rédiger une to do list efficace, à savoir, ne pas planifier trop de tâches.

5 – Ne planifiez pas trop de tâches

La plupart des personnes tend à surestimer ce qu’elle peut accomplir au cours d’une journée.

Par conséquent, les personnes planifient trop d’activités et expérimentent une grande frustration car elles ne peuvent pas tout accomplir.

Jour après jour, cette frustration peut avoir un impact négatif sur l’estime de soi.

Lorsque cela ce produit, il devient difficile de se focaliser sur ses apprentissages et l’on tend à se critiquer, à se trouver des défauts et à remettre en cause ses capacités.

En cas de doute, il vaut mieux planifier un peu moins que prévu et le cas échéant utiliser le temps en excès pour d’autres activités importantes.

Fixez-vous 3 actions vraiment importantes que vous souhaitez poser et faites de votre mieux pour les réaliser.

Prévoir des moments non planifiés dans la journée est également important pour gérer au mieux les inévitables imprévus auxquels nous sommes tous exposés et sur lesquels nous n’avons que très peu de contrôle.

La tendance à planifier trop de tâches peut être liée à la difficulté à estimer correctement le temps nécessaire pour accomplir une action donnée. Si vous souhaitez aller plus en profondeur sur ce sujet, je vous conseille de lire le conseil numéro 8 de l’article 13 conseils scientifiquement prouvés pour devenir organisé au travail et plus performant.

Mais il peut y avoir d’autres raisons comme par exemple, le perfectionnisme.

Conseil opérationnel : planifiez au maximum 3 tâches majeures dans votre journée

Identifiez votre top 3, à savoir, les 3 actions que vous avez absolument besoin de poser dans la journée.

Priorisez-les et passez à l’action. Ne passez pas à d’autres tâches si vous ne les avez pas accomplies jusqu’au bout.

Si l’une de vos top 3 requiert plus d’une demi-journée, planifiez et exécutez-la au cours de la semaine.

Si vous vous retrouvez à donner la priorité à une action qui ne fait pas partie du top 3, refocalisez-vous sur ces 3 actions. Si cela arrive souvent, rappelez-vous de ce qui vous motive à poser ces actions pour renforcer votre motivation et agir au mieux.

Si vous remarquez que vous tendez à sous-estimer le temps nécessaire à accomplir vos 3 tâches les plus importantes, donnez-vous davantage de marge et identifiez des solutions pour effectuer ces tâches dans un temps moindre.

Maintenant que vous avez identifié votre top 3, vous pouvez passer au sixième conseil sur comment rédiger une to do list efficace, à savoir, prévoir toujours des pauses entre les tâches.

6 – Prévoyez des pauses entre les tâches

Nous ne sommes pas productifs tout le temps et la plupart des personnes sont généralement moins productives après avoir travaillé pendant plus de 45 minutes sur une tâche demandant beaucoup de concentration.

Henning et al. (2010) montrent que faire des pauses fréquentes et courtes a un impact positif sur la productivité et le bien-être.

En outre, Collewet et Sauermann (2017) montrent que plus le nombre d’heures de travail augmente et moins les personnes sont productives.

Rappelez-vous qu’une to do list doit vous permettre non seulement d’améliorer votre productivité mais également d’améliorer votre bien-être et de réduire votre stress.

Si vous ne gérez pas efficacement vos énergies, vous risquez l’épuisement personnel ou professionnel.

Ces pauses sont donc une occasion pour planifier des activités que vous aimez réaliser comme par exemple : appeler des amis, lire des livres, regarder des vidéos, faire du sport, etc.

Conseil opérationnel : programmez vos pauses dans votre to do list

Après avoir programmé vos 3 actions les plus importantes, programmez tout de suite après une longue pause de 20 ou 30 minutes.

Utilisez ces pauses pour vous recentrer, reprendre vos énergies et également comme une bonne récompense pour les efforts réalisés.

Pendant ces pauses, vous ne devez pas exécuter d’autres tâches mais vous devez vous déconnecter complètement de votre to do list en faisant quelque chose d’agréable.

Plus vous arriverez à amener votre attention sur d’autres choses et meilleure sera l’utilité de votre pause.

Rappelez-vous de programmer des pauses plus courtes pour toutes vos autres activités.

Maintenant que vous avez programmé vos pauses, vous pouvez passer au septième conseil sur comment rédiger une to do list efficace, à savoir, vérifier si vous avez accompli toutes vos tâches.

7 – Vérifiez si vous avez accompli toutes vos tâches

A la fin de chaque journée et de chaque semaine, il est important de faire le point à propos des tâches que vous aviez rédigées dans votre to do list et de celles que vous avez réellement menées.

Cela est essentiel si vous souhaitez transformer votre to do list en un instrument de réussite professionnelle et personnelle.

Voici quelques questions pour évaluer cet aspect.

Quel pourcentage des tâches programmées ai-je réellement exécuté ?

Que puis-je faire dès demain pour améliorer ce score ?

Pour quelles raisons certaines tâches n’ont pas été réalisées ou ont-elles été réalisées de façon partielle ?

Ai-je planifié trop de tâches ?

Ai-je besoin de développer de nouvelles compétences ?

Ai-je besoin de revoir mes objectifs ?

Ai-je besoin de vérifier la cohérence entre mes valeurs et mes objectifs ?

Ai-je besoin de renforcer ma motivation ?

Ai-je besoin de développer plus de vision sur les moyen et long termes ?

Quels aspects de ma to do list ai-je besoin d’améliorer ?

Répondre à ces questions vous permettra de comprendre à quel niveau vous avez besoin d’opérer pour améliorer votre productivité.

Conseil opérationnel : améliorer votre taux de réalisation de 10%

Au lieu de tout vouloir changer du jour au lendemain, fixez-vous un objectif précis et atteignable pour vaincre la procrastination et passer tout de suite à l’action.

Identifiez les 5 actions les plus prometteuses qui vous permettront d’améliorer d’au moins 10% le ratio entre ce que vous planifiez et ce que vous arrivez à réaliser dans votre to do list.

Priorisez les actions par ordre d’impact potentiel, planifiez-les et passez à l’action.

Mesurez ensuite le décalage entre vos prévisions et la réalité.

Procédez à nouveau avec encore 5 autres actions et continuez à vous améliorer sans cesse.

Maintenant que vous êtes conscient du décalage entre ce que vous planifiez et ce que vous exécutez et que vous avez commencé à devenir plus productif, vous pouvez passer au huitième conseil sur comment rédiger une to do list efficace, à savoir, éliminer les tâches inutiles.

8 – Éliminez les tâches inutiles

Dans une journée il n’y a jamais suffisamment de temps pour tout gérer.

Au lieu de vous plaindre de ne pas avoir suffisamment de temps pour tout accomplir dans votre journée, identifiez les tâches inutiles afin de dégager du temps pour celles qui vous permettront d’atteindre vos objectifs.

Prenez quelques instants pour noter tout ce qui vous prive du temps et des énergies indispensables pour réaliser vos projets les plus importants.

Il peut s’agir de mauvaises habitudes, de mauvaises fréquentations, de pensées négatives ou également de distractions qui ne vous apportent rien.

Choisissez au moins l’une de ces tâches et éliminez-la cette semaine. Puis, procédez de la même façon pour les autres tâches.

Conseil opérationnel : mesurez la durée de toutes vos tâches au cours d’une semaine

Il s’agit d’une tâche qui vous prendra un peu de temps mais qui vous fera en gagner beaucoup plus par la suite.

Notez dans votre agenda tout le temps que vous passez pour effectuer vos tâches importantes, urgentes et inutiles.

A la fin de chaque journée, calculez le temps que vous avez perdu en vous occupant de tâches pas importantes.

A la fin de la semaine, notez le temps total que vous avez gaspillé aux dépens d’activités importantes.

Ce chiffre représente le temps que vous perdez chaque semaine et que vous continuerez à perdre la semaine prochaine et le reste de votre vie si vous ne changez pas vos habitudes.

Qu’éprouvez-vous-en ce moment lorsque vous pensez à cela ?

Etes-vous à l’aise avec cette situation ou avez-vous envie de changer ?

Maintenant, calculez le temps qu’il vous aurait fallu pour compléter vos activités importantes.

Vous serez étonné de remarquer que ce temps est inférieur ou équivalent au temps que vous avez perdu en portant votre attention et vos énergies sur des activités improductives.

Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Vous verrez qu’en procédant ainsi vous aurez suffisamment de temps pour gérer toutes les tâches vraiment importantes de votre to do list.

Maintenant que vous êtes conscient des tâches inutiles que vous devez éliminer de votre vie, vous pouvez passer au neuvième conseil sur comment rédiger une to do list efficace, à savoir, déléguer les tâches qui peuvent être accomplies par d’autres personnes.

9 – Déléguez les tâches pouvant être accomplies par d’autres personnes

Certaines personnes n’arrivent pas à déléguer leurs tâches à cause d’une faible estime de soi qui les conduit à se focaliser sur la peur d’un échec.

D’autres personnes n’ont pas de difficulté à déléguer mais elles ne prennent pas le temps de choisir la bonne personne ou de fournir les instructions avant de déléguer.

Vous avez tout intérêt à déléguer :

  • ce que vous n’aimez pas faire
  • ce que les autres peuvent faire aussi bien ou mieux que vous
  • ce qui vous fait gaspiller du temps pour des tâches qui ne contribuent pas à votre réussite et à votre bien-être
  • des actions qui demandent trop de temps

Un moyen de déléguer vos tâches consiste à vous faire aider par un assistant virtuel ou tout simplement en demandant à votre famille ou à vos amis.

Conseil opérationnel : commencez à déléguer au moins une tâche cette semaine

Faites une liste des tâches sur lesquelles vous passez beaucoup de temps et qui vous éloignent de l’accomplissement de votre top 3 ou qui vous empêchent de consacrer du temps pour des activités importantes pour votre santé et votre bien-être.

Classez ces tâches en fonction du temps perdu pour chacune d’entre elles.

Prenez celle qui vous fait perdre le plus de temps et agissez tout de suite pour décider quand la déléguer et à qui.

Ensuite, déléguez cette tâche et calculez le temps que vous avez gagné chaque semaine. C’est le temps dont vous avez commencé à vous réapproprier pour mieux vivre votre vie.

Maintenant que vous êtes conscient de l’importance de la délégation, vous pouvez passer au dixième conseil sur comment rédiger une to do list efficace, à savoir, automatiser les tâches qui vous font perdre du temps et des énergies.

10 – Automatisez certaines tâches

La technologie nous fournit une panoplie d’outils nous permettant d’automatiser plusieurs de nos tâches. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez automatiser facilement :

  • vos paiements et de vos épargnes
  • la gestion de vos publications sur les réseaux sociaux et pour cela je vous conseille Postcron
  • le backup de votre ordinateur

En revanche, vous ne pouvez pas automatiser votre décision de commencer à automatiser.

Conseil opérationnel : commencez à automatiser au moins l’une de vos tâches

Identifiez les tâches que vous pouvez automatiser dans votre vie personnelle ou dans votre travail.

Calculez le temps que vous pourrez gagner en vous dégageant de ces activités et classifiez-les en fonction du temps que vous y consacrez.

Ensuite, planifiez dans votre to do list quand et comment vous allez automatiser la tâches qui vous permettra de gagner le plus de temps.

Puis, automatisez-la et ressentez ce que vous éprouvez en gagnant du temps pour vous.

Maintenant que vous avez commencé à automatiser vos tâches, vous pouvez passer au onzième conseil sur comment rédiger une to do list efficace, à savoir, bloquer du temps pour résoudre vos problèmes, améliorer votre créativité et identifier les habitudes qui vous limitent.

11 – Bloquez du temps pour résoudre vos problèmes, améliorer votre créativité et identifier les habitudes qui vous limitent

Dans certains cas, nous pouvons nous retrouver face à des difficultés qui nous demandent de trouver de nouvelles solutions, de sortir de notre zone de confort et de développer notre créativité.

S’appuyer exclusivement sur notre esprit rationnel peut ne pas suffire face à des défis inattendus qui semblent dépasser nos capacités.

Il devient alors essentiel de nous reconnecter à la globalité de notre intelligence en profitant du potentiel de notre cerveau créatif.

Il s’agit de prendre du temps pour nous relier à notre vraie nature afin de percevoir le sens de la vie, ce qui est important pour nous, la direction que nous souhaitons donner à notre existence.

Faire cela consiste à prendre le temps de se déconnecter des actions quotidiennes pour recommencer à être, à éprouver, percevoir et expérimenter notre vie d’une façon plus durable.

De cette façon, nous redevenons capables d’avoir un nouveau regard sur nos actions et nos habitudes.

En ce sens, Kets de Vries (2014) souligne que si nous ne nous permettons pas des périodes ininterrompues et libres de pensée associative, la croissance personnelle, la perspicacité et la créativité sont moins susceptibles d’émerger (Ghiselin, 1952; Arieti, 1976; Gardner, 1994; Amabile, 1996; Sternberg, 1988, 1999; Runco, 2007). Si nous ne nous permettons jamais de nous ennuyer, nous n’aurons jamais de périodes de réflexion qui préparent les processus créatifs.

Conseil opérationnel : programmez du temps pour penser, développer votre créativité et résoudre vos problèmes

Rédigez une liste de vos plus grandes difficultés dans votre vie professionnelle et personnelle.

Priorisez ces difficultés en ordre d’importance en vous aidant avec votre échelle de valeurs.

Programmez dans la semaine deux RDV avec vous-même afin :

  • d’observer et réfléchir à l’évolution de votre vie
  • d’identifier les changements que vous souhaitez apporter
  • de trouver des solutions pour commencer à résoudre vos problèmes actuels ou résoudre des problèmes futurs probables
  • de développer votre créativité pour utiliser pleinement votre potentiel et améliorer la qualité de votre vie

Si vous prenez du temps pour penser et développer votre imagination, vous serez en mesure non seulement d’améliorer votre productivité mais également d’améliorer la qualité de votre vie.

Conclusion finale sur comment faire une to-do list

Au début de cet article, vous cherchiez à comprendre comment faire une to do list efficace

Au cours de votre lecture, vous avez découvert 11 conseils pour y arriver.

Comment faire une to do list efficace pour une meilleure qualité de vie

De plus, pour chacun de ces 11 conseils, je vous ai proposé une solution opérationnelle que vous pouvez implémenter dès maintenant pour améliorer votre to do list. Faire cela vous permettra de transformer votre to do list en un outil de productivité et de réussite.

Avant de vous quitter, j’aimerais vous poser une question et vous demander quelque chose.

Premièrement, je voudrais savoir comment, quand et où allez-vous appliquer les conseils que vous venez de découvrir ?

Deuxièmement, je vous demande de partager cet article avec votre entourage car les informations que vous venez de découvrir sont en mesure d’avoir un impact positif sur la vie d’autres personnes qui comme vous ont envie de progresser dans leur vie professionnelle et personnelle.

Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour améliorer votre efficacité, écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact pour profiter d’un premier échange gratuit avec un coach en gestion du temps.

 

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0