Comment connaitre ses points forts et faibles et les tourner à son avantage

Comment connaitre ses points forts et faibles

Dans cet article, vous découvrirez comment connaître vos points forts et faibles. Les connaître est extrêmement important pour vous épanouir dans votre vie personnelle et professionnelle. Si vous souhaitez améliorer ces aspects de votre existence, vous devriez continuer à lire cet article.

Voici brièvement mes 4 conseils pour trouver vos points forts et faibles.

1 – Identifiez ce qui est facile et difficile pour vous

2 – Pensez à ce que vous aimez faire et à ce que vous détestez

3 – Demandez conseil à votre entourage personnel et professionnel

4 – Réfléchissez aux événements de votre passé

Avant de passer aux conseils, je voudrais préciser que contrairement à ce que la majorité des personnes croit, focaliser la majorité de vos énergies sur l’amélioration de vos points faibles, n’est pas toujours la meilleure des stratégies.

La plupart du temps il est préférable d’utiliser vos ressources physiques et mentales pour améliorer vos points de force.

Cela vous permettra de progresser plus rapidement dans l’atteinte de vos objectifs tout en renforçant l’estime de soi et votre motivation.

Découvrez maintenant mon premier conseil

1 – Identifiez ce qui est facile et difficile pour vous

Nous avons tous des prédispositions naturelles, c’est-à-dire des compétences innées qui nous permettent de réaliser un certain nombre de tâches beaucoup mieux que la majorité des personnes de notre entourage professionnel et personnel.

En même temps, nous nous sentons mal à l’aise dans d’autres circonstances qui nous paraissent extrêmement complexes à réaliser, alors que d’autres y arrivent sans difficulté.

Identifier ce qui est facile pour vous et ce qui l’est moins sont un excellent moyen pour prendre conscience de votre potentiel inné et des activités qui vous mettent en difficulté.

Le questionnement peut vous aider à comprendre vos points forts et faibles.

Voici quelques questions qui pourront vous aider à les identifier.

Qu’est-ce qui est très facile pour moi et en même temps difficile pour les autres ?

Qu’est-ce qui est difficile pour moi et en même temps facile pour la plupart des personnes que je connais ?

Quel genre de solution ai-je été capable de trouver dans ma vie personnelle et professionnelle et qui a agréablement surpris les autres ?

Répondre à ces questions vous permettra d’avoir une première compréhension de vos qualités et de vos défauts.

Si vous n’arrivez pas à identifier ce qui est facile ou difficile pour vous, vous pouvez faire appel à un coach.

Maintenant que vous avez identifié ce qui est simple et complexe pour vous, l’étape suivante consiste à partir de ce que vous aimez faire.

2 – Pensez à ce que vous aimez faire et à ce que vous détestez

Le but de ce conseil est avant tout d’éviter autant que possible ce que vous n’aimez pas du tout en faisant la place dans votre vie à ce que vous aimez faire. Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’identifier vos points forts et faibles est avant tout un moyen d’être plus heureux dans votre vie privée et professionnelle.

Cela dit, il est fort probable que parmi les activités que vous privilégiez, résident vos points de force. Alors que dans les tâches que vous n’appréciez pas, on retrouve souvent celles pour lesquelles vos compétences sont assez en dessous de la moyenne.

Afin de découvrir vos autres points forts et faibles, je vous propose de rédiger une liste de tâches que vous aimez effectuer et une liste de celles que vous n’aimez pas.

A côté de chaque activité, écrivez pourquoi elle vous motive ou pourquoi elle vous démotive.

Puis, identifiez la compétence ou la qualité qui explique votre engagement ou votre démotivation pour la tâche en question.

Vous remarquerez que les tâches que vous aimez effectuer sont souvent liées à un point de force et les autres à un point faible.

Maintenant que vous avez mis en évidence le lien entre vos goûts et vos points de force et de faiblesses, l’étape suivante consiste à vous faire aider par votre entourage personnel et professionnel.

3 – Demandez conseil à votre entourage personnel et professionnel

Dans certains cas, nous ne sommes pas toujours en mesure d’identifier tous seuls nos qualités et défauts. C’est dans ces cas, que les opinions bienveillantes des autres peuvent nous apporter une aide précieuse.

Je précise les opinions bienveillantes, il est donc essentiel de sélectionner avec la plus grande attention les personnes que vous décidez de solliciter.

D’ailleurs, je vous conseille d’utiliser ces feedbacks pour identifier vos qualités et non vos défauts.

C’est bon pour votre motivation et pour l’estime de soi.

Concrètement, rédigez une liste des personnes bienveillantes au travail ou dans votre vie privée.

Mon expérience m’a montré que l’entourage personnel proche ou professionnel n’est pas toujours le mieux placé pour identifier les points de force.

Pour cela, je vous conseille de sélectionner autant des personnes de votre entourage proche que des connaissances. De cette façon, vous pourrez identifier plus de points forts.

Une fois cette liste rédigée, programmez des RDV avec ces personnes afin qu’elles vous guident dans une compréhension plus profonde de votre unicité.

Vous serez étonné de ce que vous découvrirez de vous-même et ces nouvelles révélations vous aideront à améliorer la qualité de votre vie personnelle et professionnelle.

Maintenant que vous avez créé une vision plus claire de votre originalité, le prochain conseil consiste à puiser dans votre passé.

4 – Réfléchissez aux événements de votre passé

Si vous avez décidé d’appliquer les 3 conseils précédents, vous faites partie des rares personnes qui ont pris le temps de mener une réflexion profonde sur leurs points forts et faibles.

Mais si vous voulez vous améliorer encore un peu plus, je vous propose de faire un bref saut dans votre passé.

Plus particulièrement, je vous invite à vous remémorer des situations passées au cours desquelles vous avez été capable de retourner la situation à votre avantage en dépit d’un contexte difficile.

Il peut s’agir d’un élément de votre vie en tant qu’étudiant, salarié, entrepreneur, mère, père, sportif, etc.

Maintenant, choisissez une expérience précise et prenez quelques minutes pour revivre mentalement la situation. Ressentez les émotions de cette période comme si elles étaient actuelles.

Revivez mentalement les principales étapes de cette épreuve en essayant d’identifier le facteur qui vous a permis de rattraper la situation.

En procédant ainsi pour les expériences les plus importantes de votre passé, vous serez capable d’identifier tous vos points forts.

Conclusion sur comment reconnaître ses points forts et faibles

Dans cet article, je vous ai présenté 4 conseils issus de mon expérience personnelle pour trouver vos points forts et faibles.

Connaître vos points forts est essentiel pour les utiliser le plus possible afin de renforcer l’estime de soi, être plus épanoui et atteindre plus facilement vos objectifs personnels et professionnels.

Connaître vos points faibles est important pour éviter les situations à risque et éviter de consacrer trop de temps à vous améliorer dans des tâches que vous pouvez déléguer à d’autres personnes.

Vous pouvez vous améliorer dans certaines tâches mais je vous conseille de ne pas y consacrer trop de temps.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à le partager avec les personnes de votre entourage qui pourraient le plus en profiter. Si vous souhaitez bénéficier de l’expertise d’un coach de vie, écrivez-nous maintenant en passant par notre formulaire de contact[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0