Comment préparer un entretien de promotion interne avec votre employeur

Comment préparer un entretien de promotion interne avec votre employeur ?

Comment préparer un entretien de promotion interne avec votre employeur ?

Dans cet article vous découvrirez comment préparer un entretien de promotion interne avec votre employeur.

Se préparer pour ce type d’entretien requiert d’identifier et suivre une stratégie vous permettant d’obtenir un accord autant avantageux pour vous que pour votre employeur.

En suivant les conseils qui suivent, vous maximiserez vos chances d’obtenir une promotion interne à la hauteur de vos besoins, de vos capacités et de vos valeurs.

Si vous êtes à la recherche de conseils efficaces pour réussir votre entretien de promotion interne, découvrez maintenant les principaux points qui seront abordés dans cet article.

Voici les différentes parties de cet article sur comment préparer un entretien de promotion interne avec votre employeur :

  1. Préparez-vous à la négociation
  2. Comprenez les besoins de votre entreprise
  3. Vérifiez si une négociation est possible et quels points sont négociables
  4. Définissez vos objectifs et ce que vous êtes prêt à négocier
  5. Répondez aux objections de votre employeur pour le convaincre
  6. Proposez des solutions gagnant-gagnant pour répondre aux besoins de votre entreprise
  7. Préparez-vous à refuser une promotion interne insatisfaisante
  8. Tirez parti de votre expérience en termes de négociation d’une promotion interne

Ne perdez plus de temps et découvrez nos conseils maintenant !

Comment préparer un entretien de promotion interne avec votre employeur en 8 étapes

Préparez-vous à la négociation

Se préparer à la négociation consiste à ouvrir votre imagination aux différentes options qui peuvent se présenter à vous avant d’obtenir une promotion interne.

Dans cette première phase, il est important d’imaginer mentalement comment organiser les entretiens de promotion interne.

La réussite de ces entretiens dépend de la qualité de votre préparation.

Chaque entretien doit vous permettre de vous rapprocher de vos objectifs tout en restant concentré sur ce qui est important pour votre entreprise.

Vous devez montrer que vous comprenez leurs besoins et que vous êtes prêt à les aider sans pour autant accepter tout de suite ce qu’ils souhaitent et sans prétendre non plus que votre employeur réponde immédiatement à vos besoins.

En résumant, montrez que vous êtes disposé à trouver un accord mutuellement satisfaisant.

A la fin de chaque entretien, posez-vous des questions pour comprendre si l’échange a été productif c’est-à-dire s’il a permis aux deux parties d’avancer vers une solution équitable.

Si la communication avec votre entreprise n’est pas productive, essayez de comprendre ce que vous devez modifier pour avancer dans la direction de vos objectifs tout en prenant en compte les besoins de votre firme.

Après chaque entretien, préparez un résumé de la réunion et envoyez-le à votre interlocuteur en indiquant l’état actuel de la négociation, vos propositions pour dépasser des éventuelles divergences et les prochains points que vous aimeriez aborder.

Faire cela, vous permettra de formaliser les échanges et de confirmer votre engagement pour trouver un accord convenable.

Comprenez les besoins de votre entreprise

Votre objectif est de montrer que vous êtes une personne ouverte d’esprit et que vous êtes totalement motivé pour comprendre les besoins de votre société.

Si vous doutez de votre capacité d’écoute, vous pouvez vous appuyer sur l’écoute active ou écoute emphatique telle qu’elle a été définie par le grand psychologue américain Carl Rogers.

Ecouter de façon active, requiert d’être extrêmement présent au cours de la communication avec votre interlocuteur.

Le premier objectif de l’écoute active est de comprendre le point de vue d’un individu sans permettre à votre esprit d’influencer la perception de ce vous avez compris.

Comprendre une personne requiert donc de mettre de côté votre propre vision du monde pour rentrer dans son monde.

Cela consiste à renoncer temporairement à ce qui est important pour vous pour comprendre ce qui est important pour l’autre.

Pratiquer l’écoute active efficacement n’est pas simple et requiert une grande pratique.

Mais si vous avez envie de devenir des meilleurs communicateurs, l’écoute active est un outil de communication auquel vous ne pouvez pas renoncer.

Ecouter activement vous permet de communiquer à un niveau de communication très puissant.

En écoutant la personne qui est en face de vous et en reformulant ses propos, vous créerez un lien profond avec elle.

Lorsque votre interlocuteur voit que vous l’écoutez et que vous le comprenez, il se sent immédiatement plus proche de vous et toutes les barrières mentales pouvant influencer votre échange disparaissent soudainement.

Vous n’êtes plus des adversaires, vous devenez des partenaires.

C’est pour cette raison, que pour comprendre les besoins de votre entreprise, vous pouvez utiliser l’écoute active.

Un autre avantage de l’écoute active est qu’elle vous permet de poser des questions de meilleure qualité c’est-à-dire des questions que votre employeur ne s’est pas encore posé.

Et si vous êtes en mesure de répondre pertinemment à ces questions avant lui, vous avez toutes les chances d’obtenir une promotion interne acceptable.

Vérifiez si une négociation est possible et quels points sont négociables

Identifier les besoins de votre organisation va vous permettre de poser des questions pour comprendre si une négociation est possible et pour voir ce que l’on peut vraiment négocier.

Une erreur commune à ce stade est de penser que votre patron soit déjà prêt à négocier.

Votre employeur peut vous exposer un certain nombre de besoins et vous pouvez penser que ces besoins sont tellement importants qu’il est sans doute prêt à démarrer une négociation.

Mais il est tout à fait possible que votre entreprise garde pour elle ses besoins les plus importants ou qu’elles ne perçoivent pas ses principaux besoins.

En ce sens, organiser un entretien de promotion interne requiert de préparer à l’avance une série de questions qui vont permettre à votre structure de prendre conscience de ses propres besoins.

Pour y arriver, vous avez besoin d’échanger avec toutes les personnes avec lesquelles vous serez amené à collaborer.

Ne vous contentez pas de leurs réponses et focalisez-vous sur leur communication non verbale car cette dernière vous permettra de mettre en évidence des besoins réels par rapport auxquels vous pourrez rebondir aux cours des autres entretiens.

Recueillir toutes ces informations vous permettra d’avoir une meilleure compréhension des vrais besoins de votre entreprise et des enjeux de votre futur poste.

C’est à ce moment que vous serez en mesure de poser de bonnes questions pour tester vos hypothèses et faire des propositions à votre entreprise.

Définissez vos objectifs et ce que vous êtes prêt à négocier

Vous disposez à présent d’informations plus précises quant aux besoins de votre entreprise, aux enjeux du poste et à ce qui est négociable.

Vous avez maintenant besoin de définir les objectifs que vous souhaitez absolument atteindre à la fin de cette négociation pour une mobilité interne.

Posez-vous des questions pour comprendre si ce nouveau poste vous permettra de répondre à vos besoins professionnels et personnels.

De quelle façon cette promotion a-t-elle du sens pour moi ?

Quelles sont les principales contraintes de ce poste ?

Quelles nouvelles compétences aurai-je besoin de développer pour réussir dans ce poste ?

De quelle façon cette prise de poste influencera-t-elle ma vie privée ?

Quel salaire suis-je prêt à accepter pour ce type d’emploi ?

Quel sera le prix à payer si j’accepte ce poste ?

Ce poste est-il en accord avec mes valeurs le plus importantes ou non ?

Vaut-t-il vraiment la peine d’accepter ce poste ou est-il préférable de refuser cette proposition ?

Répondre à ces questions vous permettra de comprendre ce qui est négociable pour ce poste est ce qui ne l’est pas.

Si ce poste respecte vos valeurs et répond à vos besoins, alors ce poste est vraiment ce qu’il vous faut, autrement vous feriez mieux de le refuser.

Répondez aux objections de votre employeur pour le convaincre

Au cours de la négociation, vous serez tôt ou tard exposé à des objections.

Il existe plusieurs façons de gérer les objections.

Ce qui est certain est que si vous ne le gérez pas au mieux, vous n’obtiendrez pas ce que vous souhaitez.

Voici juste à titre d’exemple une façon de gérer une objection à propos du salaire que vous aimeriez recevoir.

Votre employeur se dit intéressé par vos compétences mais il n’est pas prêt à vous accorder le salaire que vous lui demandez.

Même dans ce cas, vous devez écouter davantage et poser des questions qui permettent d’identifier les motivations de votre employeur.

Il est possible que votre interlocuteur soit incapable d’évaluer la valeur ajoutée que vous êtes en mesure d’apporter à votre entreprise.

Vous pouvez lui montrer de quelle façon vous allez contribuer à la réussite de votre organisation en donnant des exemples concrets provenant de votre compréhension des besoins de votre société.

Si vous n’est pas certain, faites des suppositions ou montrez ce que vous avez compris des besoins de votre structure.

Voici un court exemple :

mon échange avec Monsieur … m’a fait comprendre que vous avez ce type de besoin, si ma compréhension est bonne, je pense que je pourrai vous permettre de résoudre ce problème de telle façon et cela vous permettra d’économiser … euros dans les trois prochains années.

Ce petit exemple vous permet d’utiliser un effet de contraste. Vous montrez que les bénéfices que vous êtes en mesure d’apporter à votre entreprise vont bien au-delà d’un salaire dont le montant devient presque insignifiant.

Proposez des solutions gagnant-gagnant pour répondre aux besoins de votre entreprise

Si votre entreprise comprend votre valeur ajoutée alors vous êtes sur la bonne voie pour obtenir une promotion interne de qualité.

Dans un premier temps, écoutez les propositions de votre employeur et invitez-le à faire le premier pas.

Ne vous contentez pas des mots et demandez une proposition écrite.

Si vous arrivez à l’obtenir, ne l’acceptez pas et préparez une proposition de meilleure qualité autant pour vous que pour votre employeur.

Cela consiste à proposer des solutions gagnant-gagnant.

Si vous arrivez à proposer un accord mutuellement bénéfique, vous aurez toutes les chances d’obtenir une promotion interne à la hauteur de votre valeur.

Pour proposer des solutions gagnant-gagnant utilisez votre imagination en vous positionnant sur trois positions :

  • Votre propre position
  • Celle de votre interlocuteur
  • Celle d’un observateur neutre

Faire cela, vous permettra de réduire votre subjectivité et de trouver des solutions de meilleure qualité pour votre entreprise et pour vous-même.

Préparez-vous à refuser une promotion interne insatisfaisante

Si malgré tous vos efforts vous n’arrivez pas à trouver un accord mutuellement satisfaisant, il vaut mieux refuser l’offre de votre employeur.

Restez en bons termes mais n’acceptez pas à cette promotion.

Si vous faites partie de ces personnes qui ont du mal à dire non, vous avez probablement besoin de renforcer votre estime de soi pour vous affirmer davantage.

Si vous avez peur de la réaction de votre employeur, focalisez-vous sur les conséquences d’accepter un accord non équitable pour votre santé, votre famille, votre carrière, etc.

Peu importe la situation dans laquelle vous vous trouvez.

N’acceptez pas un accord qui n’est pas bon pour vous.

Tirez parti de votre expérience en termes de négociation d’une promotion interne

En fin de compte, ce qui compte le plus dans cette négociation est votre apprentissage.

Qu’avez-vous appris sur votre entreprise ?

Qu’avez-vous appris sur vous-même ?

Qu’avez-vous besoin de modifier pour devenir un meilleur négociateur ?

Vous venez de découvrir comment préparer un entretien de promotion interne avec votre employeur.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le maintenant sur les réseaux sociaux et professionnels.

Si vous souhaitez nous poser des questions, écrivez-nous en passant par notre formulaire de contact ou contactez maintenant un coach de carrière.

Contact

Vous pouvez nous envoyer un email, nous vous répondrons rapidement.

Not readable? Change text. captcha txt
0